Chanson d'automne

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon cœur
D’une langueurMonotone.
Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure
Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.



Feuille d'automne, Grands Avaux, Essonne, (C) 2014 Greg Clouzeau
Feuille d'automne, Grands Avaux, Essonne, (C) 2014 Greg Clouzeau

Chanson d'automne est un des plus fameux poèmes de Paul Verlaine. Il a paru dans Poèmes saturniens.

Sa première strophe, légèrement altérée, a été utilisée par Radio Londres le 5 juin 1944 à 21 h 15, peu avant le débarquement de Normandie. Cette citation est souvent utilisée à tort avec les termes « bercent mon cœur ». Charles Trenet a notamment réalisé une chanson à partir de ce poème, où il a choisi de dire « bercent mon cœur », probablement pour rendre le texte plus consensuel.

Commentaires