mardi 7 octobre 2014

La Joker en 5 images

Le Bas Cuvier est incontestablement le spot historique des grimpeurs de blocs parisiens !


Il a vu défiler des générations d'alpinistes et de grimpeurs venus des 4 coins de la planète pour se frotter aux voies des célèbres circuits bleu, rouge, noir et blanc.


Sur le blanc, parmi les nombreux blocs "extrêmes" des années 60, au numéro 13,  le mur de la Joker, ouvert par Robert Paragot en 1953, vous posera sans doute quelques difficultés malgré nos modernes chaussons !


Proposé à l'époque dans une cotation extrême du 6ème degré qui marquait les limites des possibilités humaines, le bloc est aujourd'hui inscrit comme un 6C+. Personnellement, je penche pour un bon 7A ce qui en ferai le premier de l'histoire de Bleau, 7 ans avant l'ouverture de l'Abattoir !


Question méthode, voici 4 images de Guillaume dans un essai permettant d'éviter le célèbre pied main où le genou pase sous le bras gauche. En haut, vous avez le choix entre relancer main gauche par un grand croisé dans le bi-doigts ou épauler main droite...
 

Guillaume affronte le Joker, 7a, 13 blanc, Bas Cuvier, (C) 2013 Greg Clouzeau
Guillaume affronte le Joker, 6C/7A
Il lui faut charger un petit pied gauche glissant
sous l'inversée de départ


 Joker, 13 blanc, Bas Cuvier
en cas de manque de souplesse, on peut charger
un pied plus à droite
reste alors à décoler le pied droit en armant
l'épaule
puis à ramener la main gauche au dessus de la
droite ou directement dans le trou
 


Greg des blocs

Auteur & Photographe

Passionné de nature et de sport, je participe à la rédaction de plusieurs magazines et portails d'information

Engagé dans la préservation des sites naturels, je partage ici certaines mes connaissances sur le Pays de Fontainebleau en les illustrant de mes observations photographiques.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire