mardi 31 mars 2015

ça pelle au logis

Greg des blocs
Voici un 7A plutôt facile à sécuriser : plus on monte et moins la chute est haute !

Ça pelle au logis
, se situe dans le tout (trop) petit site de la Gorge aux Chats, dans les Trois Pignons. Pour le réaliser il faut partir assis dans la grotte et remonter une fissure assez facile avant de traverser vers la gauche au dessus du caillou... Il existe plusieurs variantes dont une traversée en partant à droite (7A) et une sortie à droite en 6B.
Didier Géradin dans Ça pelle au logis, 7a, Gorge aux chats, (C) 2015 Greg Clouzeau
Didier Géradin dans Ça pelle au logis, 7a, Gorge aux chats, (C) 2015 Greg Clouzeau


lundi 30 mars 2015

jeudi 26 mars 2015

l'arrête de moulin à vent

Greg des blocs
Toujours à Franchard Isatis, sur la place du bas, ne vous privez pas de quelques essais dans la superbe arrête en 5/5+ du Moulin à vent, numéros 6 du circuit rouge !

Moulin à vent, 5+, 6 rouge, Isatis, Fontainebleau, (C)2015 Greg Clouzeau
Moulin à vent, 5+, 6 rouge, Isatis, Fontainebleau, (C)2015 Greg Clouzeau


mardi 24 mars 2015

Ca coince au fond du trou

Greg des blocs
Le circuit blanc ED- du 95.2 dans les Trois Pignons offre une multitude de très belles voies comme ce départ assis du n° 09 proposé à 6B en sortant dans l'axe du gros trou (donc sans aller à droite dans le bleu) par un rétablissement assez pénible.

Un petit coincement de genou peut faciliter les choses...

Lolo coince au fond du trou, 9 blanc, 95.2, Trois Pignons, (C)2013 Greg Clouzeau
Lolo coince au fond du trou, 9 blanc, 95.2, Trois Pignons, (C)2013 Greg Clouzeau

lundi 23 mars 2015

Jouer du talon

Greg des blocs
Pour luter contre les forces chères à Newton, mieux vaut utiliser ses 4 membres, et ne pas garder les mains dans les poches, y compris à la parade !

L'escalade étant un déplacement quadrupédique sur un plan plus ou moins vertical, l'utilisation des crochetages (qui peuvent se faire avec la pointe, la carre interne et le talon, le genou...) est donc une nécessité...

Notamment pour passer ce n°10 blanc (Le Surplomb Statique, 6B)  surplomb ventru et classique de Franchard Isatis dont je vous ai déjà proposé quelques images...

Jeu de jambes, Isatis, Fontainebleau, (C) 2015
Jeu de jambes, Isatis, Fontainebleau, (C) 2015

dimanche 22 mars 2015

La danse de Gnossiennes

Greg des blocs
Les Gnossiennes sont une œuvre en six parties d'Erik Satie. Elles ont été composées entre 1890 et 1897, et publiées en 1893 (pour les trois premières) et 1968 (pour les trois dernières). Les Gnossiennes ont été composées  dans la décennie qui a suivi la composition des Trois Sarabandes (1887) et des Gymnopédies (1888). Comme les Sarabandes et les Gymnopédies, les Gnossiennes sont souvent considérées comme des danses.

Pour les grimpeurs qui fréquentent la forêt de Fontainebleau, cette danse en 7C se fait sur un superbe dévers d'Isatis dont les mouvement ont été exécuté la première fois par Marc Le Ménestrel au début des années 90. Un bloc assez haut, qui demande de bons doigts et une bonne maîtrise des équilibres...

Gnossienne, 7C, Franchard Isatis, Fontainebleau (C)2015 Greg Clouzeau
Gnossienne, 7C, Franchard Isatis, Fontainebleau (C)2015 Greg Clouzeau

samedi 21 mars 2015

Journée internationale de la Forêt

Greg des blocs
Ce 21 mars 2015 marque la deuxième édition de la journée internationale de la Forêt !

Sous bois printanier, Forêt de Fontainebleau, (C) 2012 Greg Clouzeau
Sous bois printanier, Forêt de Fontainebleau, (C) 2012 Greg Clouzeau

vendredi 20 mars 2015

Printemps, le choix dans la date

Greg des blocs
C'est le Printemps ! Enfin, il paraît...

Si on dit qu'une hirondelle ne fait pas le printemps, la date non plus !

Durant une grande partie du XXe siècle, le printemps débutait le 21 mars. Mais voilà, depuis quelques années, il faut s'habituer à la date du 20 mars. "Habituer", c'est le mot car cette date  marquera l'arrivée de la saison jusqu'en 2044. Pour revoir les beaux jours au 21 mars, il faudra attendre l'année 2 102 ! Entre temps, la belle saison sera célébrée le 19 mars, ce qui n'est pas arrivé depuis 1796... paraît que c'est une histoire d’équinoxe.

L'équinoxe correspond à la date à laquelle le jour et la nuit ont exactement la même durée et donc que le soleil se trouve exactement à la verticale de l'équateur. Ce moment se produit deux fois par an autour du 22 septembre, pour le début de l'automne, et vers le 21 mars, pour le printemps.

En attendant, les jonquilles, les vraies, sont déjà sorties...

Narcissus jonquilla
Narcissus jonquilla


La jonquille véritable (Narcissus jonquilla) est souvent confondu avec le narcisse jaune (Narcissus pseudonarcissus), appellation erronée qui s'est répandue grâce à l'essor du tourisme et du journalisme au XIXe est peu appropriée. Dans le Pays de Fontainebleau, c'est dans le village de Recloses que l'on fête la jonquille à la fin Mars.

jeudi 19 mars 2015

Jeter du vin rouge à isatis !

Greg des blocs
Toujours à Isatis, on trouve quelques très beaux passages en jeté.
Parmi eux, celui du Vin rouge en 7A+ conduit inévitablement à s'envoler..

Le jeté est un mouvement dynamique qui réclame, puissance, précision et coordination.

Jeté dans le vin rouge, 7A+, Isatis, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau
Jeté dans le vin rouge, 7A+, Isatis, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau


mercredi 18 mars 2015

Mise à pied

Greg des blocs
Franchard Isatis est sans nul doute l'un des sites d'escalade les plus importants de notre forêt.

Important par son étendue, important par le nombre de passages remarquables, important pour la qualité de son rocher...

Ici, les voies sont souvent assez hautes, les grattons plutôt francs et les sorties, tout en rondeur. Une combinaison que l'on découvre rapidement dès la première place sur l'ensemble des circuits. Il va falloir arquer les doigts, ajuster sa pose de pied avant de pousser sur ceux-ci .

Une technique parfaitement maîtrisée par l'ami Jean-Phi' qui ne manquera pas cette Mise à pied, 5A, numéro 8 du circuit rouge dont difficulté se trouve plutôt dans la sortie...
Jean-Phi dans la Mise à pied, 8 rouge, Isatis, Fontainebleau (C) 2015 Greg Clouzeau
Jean-Phi dans la Mise à pied, 8 rouge, Isatis, Fontainebleau (C) 2015 Greg Clouzeau


mardi 17 mars 2015

Une p'tite mousse ?

Greg des blocs
Je suis certain que vous RE-prendrez bien une petite mousse... en cette Saint Patrick ;-)

nid de mousse, Mont de Fays, Fontainebleau, (c) 2012 Greg Clouzeau
nid de mousse, Mont de Fays, Fontainebleau, (c) 2012 Greg Clouzeau

Amis randonneurs, grimpeurs et brosseurs de cailloux, merci de préserver ces importantes formations...

mousses, Mont de Fays, Fontainebleau, (C) 2012 Greg Clouzeau
nid de mousse, Mont de Fays, Fontainebleau, (c) 2012 Greg Clouzeau

lundi 16 mars 2015

Rataplat

Greg des blocs
L'un des trucs les plus magiques de l'escalade à Bleau c'est sans aucun doute cette infinie variété d'à-plats dont certains sont extrêmement durs à tenir.

Il faut une drôle d'alchimie pour exploiter l'adhérence toute relative de quelques uns d'entre eux. Un type d'escalade qu'il vaut mieux aborder par ce que l'on appelle chez nous une "bonne collante", c'est à dire un froid sec et une température autours des 6 à 8 ° C...


Quand la voie se compose uniquement de ceux-ci cela peut donner quelques merveilles. Dans cette catégorie, je range volontiers Rataplat, un 7A/ 7A+ de Franchard Isatis, probablement ouvert par Angelo Mulas et situé à gauche de la fissure de L'Estafilade (n°5 blanc).

Une voie tout en rondeurs et plats dont il ne vaut mieux pas rater le rétablissement final !

Guillaume se bat dans Rataplat, 7a, Franchard Isatis, (C) 2015 Greg Clouzeau
Guillaume se bat dans Rataplat, 7a, Franchard Isatis, (C) 2015 Greg Clouzeau


Guillaume se bat dans Rataplat, 7a, Franchard Isatis, (C) 2015 Greg Clouzeau
Guillaume se bat dans Rataplat, 7a, Franchard Isatis, (C) 2015 Greg Clouzeau
Guillaume se bat dans Rataplat, 7a, Franchard Isatis, (C) 2015 Greg Clouzeau
Guillaume se bat dans Rataplat, 7a, Franchard Isatis, (C) 2015 Greg Clouzeau


dimanche 15 mars 2015

Le chêne coulant !

Greg des blocs
Pour pousser à Bleau, terre aride et caillouteuse, le chêne doit parfois intégrer le minéral !

Chêne sur rocher, Gorges d'Apremont, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau
Chêne sur rocher, Gorges d'Apremont, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau

vendredi 13 mars 2015

Les peintres de Barbizon

Greg des blocs
C’est à Barbizon, devenu le « foyer » de la nouvelle école paysagiste française, que deux des plus célèbres peintres de la forêt vont s'installer au début du XIXe.

Monument Millet Rousseau, Forêt de Fontainebleau, Gorges d'Apremont Barbizon, (C) 2015 Greg Clouzeau
Monument Millet Rousseau, Forêt de Fontainebleau,
Gorges d'Apremont Barbizon, (C) 2015 Greg Clouzeau

Jean-François Millet (1814-1875) y épouse Catherine Lemaire en 1835 et s'y  installe définitivement après une épidémie de choléra à Paris.  En 1836, après avoir séjourné à Chailly-en-Bière, Théodore Rousseau (1812-1867) s’installe à son tour à Barbizon, où il loue une petite maison et une grange pour son atelier. Il y reste jusqu’à la fin de sa vie, en 1867.

La forêt de Fontainebleau abrite un monument en leur mémoire depuis 1884. Il s'agit d'une plaque à leurs effigies réalisée par le sculpteur Henri Chapu à laquelle on accède en suivant le sentier bleu à la sortie du village.

jeudi 12 mars 2015

Protéger sa retraite d'un Hyperplomb

Greg des blocs
L'hyperplomb est sans aucun doute un des 7A les plus essayés des Gorges d'Apremont et de Bleau

Ouvert par Eddy Bouchet et Jo Montchaussé, ce dévers qui constitue le point de départ du court mais extrêmement difficile circuit blanc, offre en sortie, un rétablissement typique de Bleau.

Un mouvement qui paraîtrait sans doute moins difficile au ras du sol. En cas d’échec, c'est retour rapide et mieux vaut avoir prévu un ou deux bons pareurs pour protéger sa retraite

Chute dans l'Hyperplomb, 1 blanc, Gorges d'Apremont, (C) 2012 Greg Clouzeau
Chute dans l'Hyperplomb, 1 blanc, Gorges d'Apremont, (C) 2012 Greg Clouzeau

mercredi 11 mars 2015

La Bérézina au Bas Cuvier

Greg des blocs

Bérézina, 7C, Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2014 Greg Clouzeau
Bérézina, 7C, Bas Cuvier, Fontainebleau,
(C) 2014 Greg Clouzeau
En  1983, une nouvelle étape  est franchie dans la haute difficulté de l'escalade en bloc avec l'ouverture de la Bérézina par Pierre Richard,  premier 7C.
Cette voie devenue une ultra classique du Bas Cu' fait partie du plus célèbre triptyque de Bleau :
-Abattoir
- Carnage
- Bérézina, toutes trois situées sur le même bloc.

Contrairement à ce que pourrait  laisser penser ce nom de baptême, Béréz' (pour les intimes) est une très belle voie, technique, tout en rondeur...

En effet, « C'est la Bérézina » est fréquemment utilisé pour caractériser une déroute sur le plan sportif ou électoral ou une situation compliquée et désagréable difficile à résoudre. Le signe qu'au-delà des combats de la campagne Napoléonienne de 1812, le souvenir qui en est conservé est surtout celui de la retraite et de l'épreuve humaine qu'elle a représenté (voir plus bas).

Si pour franchir l'obstacle Pierre se lança dans un jeté sur les deux bosses caractéristiques, mes photos illustrent ici la méthode la plus courante consistant en un subtil crochet de pied droit (en général fait avec la care et non le talon) pour "faciliter" la montée aux plats.

Bref, Béréz' ce n'est ni compliqué, ni désagréable...

Bérézina, 7C, Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2014 Greg Clouzeau
Bérézina, 7C, Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2014 Greg Clouzeau


La grande Histoire :

La bataille de la Bérézina ou bataille de Borisov eut lieu du 26 au 29 novembre 1812 près de la rivière Bérézina, dans l'actuelle Biélorussie, entre l'armée française de Napoléon Ier et les armées russes de Koutouzov, de Wittgenstein et de Tchitchagov, durant la retraite de Russie qui marque la fin de la campagne de 1812.

Deux siècles plus tard, alors qu'elle est perçue, à tort, comme une défaite française, l'historien Jean Tulard, définit la bataille ainsi : « "Berezina, victoire française 27-28 novembre 1812. Les clichés ont la vie dure. Le mot de Berezina continue à être employé en France pour signifier un désastre, une catastrophe. Au contraire, la bataille de la Berezina fut, dans des conditions difficiles, une victoire française illustrée par l'action héroïque du général Éblé. [...] Napoléon et le gros de ses forces ont échappé à la manœuvre de Tchitchagov et de Wittgenstein qui laissent beaucoup d'hommes sur le terrain. Ce succès n'aurait pas été possible sans l'héroïsme du général Éblé et de ses pontonniers." ; selon un ouvrage collectif intitulé La Bérézina : une victoire militaire consacré à rétablir la vérité historique auprès du grand public.

mardi 10 mars 2015

Petite Méthode pour la classique Marie Rose du Cuvier

Greg des blocs
Michel, dans La Marie Rose, 6a, Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau
Situé sur l'avant dernière place du secteur le plus classique du Bas Cuvier, la Marie Rose est sans aucun doute le 6A le plus fréquenté de la forêt. Et pour cause !

Il s'agit là du tout premier 6A officiel de Bleau, ouvert en 1946 par René Ferlet. Il fut immédiatement répété par l'inévitable Pierre Allain. Bref, cette voie, c'est une page de l'alpinisme français.
Il faut aujourd'hui parfois patienter un bon moment avant de pouvoir y taper des essais...

La méthode d'origine passe par un plat devenu bien glauque avec les années mais il existe une combinaison décalé à gauche de quelques centimètres pour le pied gauche et une épaule à prendre main droite pour l'éviter.

En attendant, c'est une autre star du Cuvier, l'ami Michel, qui vous dévoile la méthode classique en quelques clichés...





lundi 9 mars 2015

Fissure de la Prestat

Greg des blocs
Marcher dans les traces des "anciens" n'est pas toujours une mince affaire..

Sur le plus haut bloc du Bas Cuvier, La fissure de la Prestat, premier 4ème degré de Bleau fut ouverte en 1914 par Jacques De Lépiney chaussé d'espadrilles (ancêtres des chaussons d'escalade).

A l'époque réputée impossible, Prestat qu'y avait fait des tentatives sans succès, avait dû offrir le champagne après sa libération par Jacques. Ce bloc sera pendant longtemps un vrai test pour les visiteurs et Arnand Charlet dû y coinçer un piolet pour la franchir !

La rupture d'un feuillet a fait baisser le niveau du passage à 3sup. Mais avec ses 6 à 7 mètres, cela reste un très beau bloc...

C'est le n° 50 du circuit orange AD+ dont elle constitue l'arrivée.

Fissure Prestat, 3+, Bas Cuvier, Fontainebleau (C) 2015 Greg Clouzeau
Fissure Prestat, 3+, Bas Cuvier, Fontainebleau (C) 2015 Greg Clouzeau

dimanche 8 mars 2015

Éléphant d'Apremont

Greg des blocs
Dans le bestiaire de la forêt de Fontainebleau, outre le célèbre rocher de l’Éléphant situé dans le massif homonyme près de Larchant, il y a celui des gorges d'Apremont.

On le présente depuis les premières photographies et les nombreuses cartes postales du début du XXe sur son autre face. Mais que pensez vous de celle-ci ?
Eléphant d'Apremont, Barbizon, (C) 2015 Greg Clouzeau
Eléphant d'Apremont, Barbizon, (C) 2015 Greg Clouzeau



samedi 7 mars 2015

hêtre en hiver : 2 arbres remarquables d'Apremont

Greg des blocs
Le hêtre "fourchu" fait partie des quelques 700 arbres remarquables de la forêt de Fontainebleau dont bon nombre se trouve dans les Gorges d'Apremont. Plus que sa fourche, c'est le renflement de son tronc trapu qui intrigue.(cliquez pour afficher les images en plein écran).

Hêtre Fourchu, sentier bleu, Gorges d'Apremont (C) 2015 Greg Clouzeau
Hêtre Fourchu, sentier bleu, Gorges d'Apremont (C) 2015 Greg Clouzeau

Hêtre Fourchu, sentier bleu, Gorges d'Apremont (C) 2015 Greg Clouzeau
Hêtre Fourchu, sentier bleu, Gorges d'Apremont (C) 2015 Greg Clouzeau

A deux pas du précédent, le hêtre dit Alexandre Riché  s'est effondré en 2013 sous le poids des ans. cependant, il n'est pas encore mort comme en témoigne les quelques feuilles de sa dernière branche....
Hêtre Alexandre Riché, sentier bleu, Gorges d'Apremont (C) 2015 Greg Clouzeau
Hêtre Alexandre Riché, sentier bleu, Gorges d'Apremont (C) 2015 Greg Clouzeau



vendredi 6 mars 2015

Soirée d'hiver à Apremont

Greg des blocs
L'hiver c'est l'occasion de shooter les belles lumières rasantes et en fin de journée de voir les blocs dorer au soleil...
Gorges d'Apremont, Barbizon, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau
Gorges d'Apremont, Barbizon, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau

mercredi 4 mars 2015

Pays du grès

Greg des blocs
Il n'y a qu'à Bleau que les grès déjà si beaux par leurs sculptures peuvent se parer d'une telle symphonie de couleurs. On en reparlera...

mousses, lichens et grès, Canche aux Merciers, Trois Pignons, (C) 2015 Greg Clouzeau
mousses, lichens et grès, Canche aux Merciers, Trois Pignons, (C) 2015 Greg Clouzeau



mardi 3 mars 2015

Fin de journée aux Trois Pignons

Greg des blocs
Parfois, la photographie se résume simplement à être là au bon moment...
Fin de soirée, Canche aux Merciers, Trois Pignons, (C) 2015 Greg Clouzeau
Fin de soirée, Canche aux Merciers, Trois Pignons, (C) 2015 Greg Clouzeau


lundi 2 mars 2015

Le p'tit rouquin est de retour

Greg des blocs

J'ai déjà plusieurs fois abordé le sujet de l’Écureuil roux, ou écureuil d'Eurasie (Sciurus vulgaris). C'est un petit rongeur arboricole et diurne de la famille des Sciuridés.

Écureuil roux, Sciurus vulgaris, (C) 2015 Greg Clouzeau
Écureuil roux, Sciurus vulgaris, (C) 2015 Greg Clouzeau

S'il est encore relativement présent en Europe centrale, il est en fort recul, voire a localement presque disparu comme en Angleterre en raison de la dégradation de son habitat et à la suite de la concurrence alimentaire avec l'écureuil gris introduit d'Amérique du Nord... N'hésitez pas à participer aux programmes d'observation...