lundi 22 juin 2015

A l'impossible, nul n'est tenu

Greg des blocs
"A l'impossible, nul n'est tenu" ! 
Voilà un proverbe qui peut avoir deux sens légèrement différents…
"On ne peut obliger quelqu'un à faire ce qui lui est impossible" et "Ce qui est impossible ne peut être demandé à personne".

A Bleau, c'est le nom d'une redoutable dalle !

Allez savoir lequel trottait dans l'esprit de Jean Claude Droyer à l'ouverture de cette superbe dalle en 7A+ de la Roche aux Sabots ? Sans doute l'envie de relever ce défi posé par un mur aux prises plutôt petites à cette époque ! Jean Claude tire naturellement à droite pour sortir...

Une sortie que le tout jeune Marc Le Ménestrel s'attacha à réaliser ensuite tout droit pour une cotation de 7B et nommée l’épluche patate !

En tous cas, il va falloir maîtriser adhérences capricieuses, équilibres précaires, et grattons coupants pour tenter de s'élever sur ces traces historiques de l'escalade à Fontainebleau !




Olivier Pennel, A l'impossible, nul n'est tenu, 7A/A+, Roche aux Sabots, (C) 2015 Greg Clouzeau
Olivier Pennel, A l'impossible, nul n'est tenu, 7A/A+, Roche aux Sabots, (C) 2015 Greg Clouzeau

Pour la grande histoire, 

c'est à Saint Thomas d’Aquin (v. 1224-1274) qu'il faut remonter pour trouver les origines de ce proverb sous sa forme latine : Nullus tenetur ad impossibile (Nul n’est tenu à l’impossible).

Notez par ailleurs que la traduction littérale du proverbe en latin Ad impossibilia nemo tenetur est une formule juridique, difficile à dater, mais vraisemblablement plus ancienne. Elle garantit qu’aucune des parties liées par un contrat ne peut être obligée d’exécuter une prestation impossible.

Le même proverbe ailleurs :


Un imbécile peut demander plus que dix sages ne peuvent répondre. (Mongol)

On ne demande pas à un cheval de pondre un œuf. (Québécois)

Pour en savoir plus sur ce proverbe, lisez ceci