lundi 29 juin 2015

L'indien du Rocher Canon

Greg des blocs
L'indien du Rocher Canon, Fontainebleau, (C) 2015 Greg ClouzeauDans mes thèmes favoris, il y ce que j'appelle "les CréNature" et notamment ces drôles de bêtes ou étranges portraits figés dans pierre ou le bois par Dame Nature. Lors d'une séance au rocher Canon, j'ai remarqué ce visage aux yeux plissés et joues burinées par le soleil, les lèvres tombantes, le nez cassé qui semblait sortir de la pierre pour nous mettre en garde.

Une attitude et un regard qui m'a tout de suite fait penser aux portraits de ces vieux indiens d'Amérique. Le photographe Edward S. Curtis, basé à Seattle dans l'Etat de Washington, s'est embarqué dans un immense projet au début du 19e siècle : il a voyagé à travers l'Ouest américain et a effectué des photographies pour documenter la vie des "Native Americans". Il a visité plus de 80 tribus indiennes sur environ 20 ans de travail, prenant ainsi plus de 40'000 photos. Je vous propose d'en découvrir la sélection publiée sur un blog référentiel en photo-journalisme du magazine "The Atlantic". En voici déjà 34: c'est la galerie photos proposée par "In Focus".


L'indien du Rocher Canon, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau
L'indien du Rocher Canon, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau