mardi 31 mai 2016

Connaissez-vous l'alisier de Fontainebleau ?

Greg CLOUZEAU
L'Alisier de Fontainebleau ou Sorbier à larges feuilles (Sorbus latifolia) est une espèce de petits arbres de la famille des Rosaceae, genre Sorbus. Cette variété de Sorbus est considérée comme rare. Mais est-ce bien le cas ? En tous cas, elle n'est pas la seule présente en Forêt de Fontainebleau où l'on trouve ses parents l'Alisier Torminal et l'Alisier blanc. En fait notre Alisier de Fontainebleau qui était sensé n'être qu'un hybride local semble présent du Portugal à l'Allemagne et serait même plus présent que ces parents !

Alisier de Fontainebleau ou Alisier blanc, Cuvier, (C) 2016 Greg Clouzeau
Alisier de Fontainebleau ou Alisier blanc, Cuvier, (C) 2016 Greg Clouzeau

Alisier Trominal, Franchard Isatis
Alisier Trominal, Franchard Isatis


Mais le genre Sorbus a fait régulièrement débat. En 2001, il faisait l'objet d'une discussion sur tela-botanicae. Ainsi d'après Christophe PARISOT (ANVL), l'Alisier de Fontainebleau se reconnaît facilement dans notre milieu. En revanche, il est vrai qu'en dehors de la forêt de Fontainebleau, il arrive couramment de tomber sur des hybrides torminalis/aria (ou même peut être torminalis/latifolia) pour qui il est difficile de donner le nom de Sorbus latifolia sans doute."
D'après lui, les représentations les plus fidèles sont (dans l'ordre de pertinence) :Le livre des arbres, arbustes et arbrisseaux, Lieutaghi (R. Morel 1969)Flora helvetica, Flore illustrée de suisse, Konrad Lauber-Gerhart Wagner Belin 2000La flore forestière française (Rameau Mansion Dumé Tome I) IDF 1989Flore de France, Coste (1900-1906).
Les caractéristiques qui semblent ressortir au niveau du découpage de la feuille :
  • forme générale de la feuille (en passant par les pointes des lobes) correspondant à Sorbus aria donc très arrondie.


  • les deux lobes basaux marqués comme chez Sorbus torminalis mais moins profondément incisés que chez ce dernier. Toutefois, ils se distinguent bien du reste de la feuille (détail peu marqué sur la flore forestière).


  • les autres lobes donnant, sur la feuille, plus un aspect de double dentition. Pour ce qui est de la coloration, elle est très proche de Sorbus aria, vert foncé mat dessus et blanc duveteux dessous.


  • Les fruits sont rouges brunâtres.
    L'Alisier de Fontainebleau est inscrit dans la liste des espèces végétales protégées au plan national. C'est donc, à priori, une espèce rare, plutôt endémique à l'Ouest de l'Europe, mais très présente dans le massif forestier d'où elle tire son nom. Un autre Sorbus, par exemple le Cormier (Sorbus domestica L.), est dans une grande partie de son aire française aussi rare que l'Alisier de Fontainebleau. Cette rareté est donc une notion toute relative que l'on trouve retranscrite dans les listes régionales de protection des espèces. Ainsi l'Érable de Montpellier est protégé dans le Centre, l'Arbousier en Bretagne, et notre Alisier blanc  en Haute-Normandie. . .Personnellement, dans notre massif, il me semble que j'ai croisé plus de jeunes Alisiers de Fontainebleau que de Sorbus Trominalis ou aria. D'ailleurs, devant certaines feuilles immatures, j'ai du mal à être affirmatif... mais je ne suis pas naturaliste.


    lundi 30 mai 2016

    Christian s'offre un Sale Coup au Dreï Zinnen

    Greg CLOUZEAU
    Il pleut, il pleut, il pleut. De quoi bien nettoyer les blocs du pollen qui se déposait ces derniers jours en plus de la magnésie. Au moins, cela me laisse le temps de vous présenter d'autres images !
    J'ai déja évoqué ici à plusieurs reprise le superbe site des Dreï Zinnen dans les Trois Pignons. Parmi les très nombreux blocs remarquables, celui dit de l'Etoile Rouge, comporte une multitude de voies évidentes et très agréables. Parmi elles, les traversées de Sale Coup, du Cul de Jatte et du Faux Cul de Jatte sont des plus logiques.
    Elles débutent toutes trois assis sous le toit à gauche et remontent la rampe de plats pas si facile à tenir ! Sale coup sort un peu avant la fin pour un solide 6C+ (un peu engagé même) alors que le Cul de jatte poursuit logiquement sur la rampe (6B/C). Les plus résistants à l'acide lactique pourront prolonger par la rampe du haut et sortir sur la face opposée pour un 6C aérien.

    Christian Roumégoux dans Sale Coup, 6C au Drei Zinnen, (C) 2016 Greg Clouzeau
    Christian Roumégoux dans Sale Coup, 6C au Drei Zinnen, (C) 2016 Greg Clouzeau
    Cliquez pour afficher en plein écran

    Christian Roumégoux dans Sale Coup, 6C au Drei Zinnen, (C) 2016 Greg Clouzeau
    Christian Roumégoux dans Sale Coup, 6C au Drei Zinnen, (C) 2016 Greg Clouzeau

    jeudi 26 mai 2016

    J'ai encore croisé d'étranges CréNatures à Fontainebleau

    Greg CLOUZEAU
    Vous le savez, les CréNatures sont un de mes thèmes photographiques favoris (sinon vous devez relire cette page). Ces derniers temps, entre deux coups de brosse sur les rochers, plusieurs me sont apparues. Certaines étaient gigantesques, d'autres infiniment petites... En voici six parmi d'autres qui rejoindront la galerie qui leur est résevée dans la Photothèque de Fontainebleau
    Bois de cref ? Cuvier Fontainebleau (C) 2016 Greg Clouzeau
    Bois de cref ? Cuvier Fontainebleau (C) 2016 Greg Clouzeau


    Le gros oeil, Roche aux Sabots, Trois Pignons, (C) 2016 Greg Clouzeau
    Le gros oeil, Roche aux Sabots, Trois Pignons, (C) 2016 Greg Clouzeau

    A plat, Roche aux Sabots, Trois Pignons, (C) 2016 Greg Clouzeau
    A plat, Roche aux Sabots, Trois Pignons, (C) 2016 Greg Clouzeau

    Casqué, Franchard Sablons, (C) 2016 Greg Clouzeau
    Casqué, Franchard Sablons, (C) 2016 Greg Clouzeau
    Gnom Gnom, Cuvier Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
    Gnom Gnom, Cuvier Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau

    White face, Roche aux Sabots, (C) 2016 Greg Clouzeau
    White face, Roche aux Sabots, (C) 2016 Greg Clouzeau


    mercredi 25 mai 2016

    On va se marrer ! Samedi 28 mai débute la fête des Mares...

    Greg CLOUZEAU
    Petite mare au Cuvier, Fontainebleau, (C) Greg Clouzeau
    Afin de mettre en lumière ces zones humides particulièrement menacées (90 % d’entre elles ont disparu au cours du siècle dernier), la Société Nationale pour la Protection de la Nature (SNPN) lance la Fête des Mares pour la 1ère fois au niveau national.
    Ainsi, la première semaine de juin, la Fête des mares propose partout en France des sorties nature, des expositions, des conférences, des chantiers, des journées techniques, des inventaires, etc.
    Un excellent moyen pour aborder la complexité de cet écosystème très riche et parfois éphémère que l'on trouve en de nombreux endroits du Pays de Fontainebleau. Saviez-vous par exemple que l'on trouve dans certaines des mares de la forêt de Fontainebleau des crevettes !?


    C'est aussi l'occasion de découvrir les pratiques de bonne gestion des mares et les initiatives mises en place pour préserver ces milieux uniques et d'une grande importance.

    La Fête des mares est donc un événement coordonné par la Société nationale de protection de la nature (SNPN) avec l'appui de Pôle-relais "Mares, zones humides intérieures et vallées alluviales".
    Retrouvez le programme des animations organisées en 2016, classées par département : Programme des manifestations 2016 (pdf)

    La Journée de lancement est fixée le 28 mai 2016 à Paris !! Au programme : expositions, ateliers, conférence et spectacle… ! La Mairie de Paris vous accueillera au sein du Jardin naturel, dans le 20e arrondissement (112 rue de la Réunion). De nombreuses activités gratuites sont programmées tout au long de la journée, qui raviront petits et grands... Programme détaillé ici
    Petite mare au Cuvier, Fontainebleau, (C) Greg Clouzeau
    Petite mare au Cuvier, Fontainebleau, (C) Greg Clouzeau


    mardi 24 mai 2016

    Le retour des lézards verts en forêt de Fontainebleau

    Greg CLOUZEAU

    C'est donc actuellement la saison pour les observer et je vous propose quelques unes des images du LEZARD VERT (Lacerta bilineata) faites ces dernières semaines au rythme décousu des séances d'escalade à Bleau.


    C'est le plus gros des 3 lézards de nos forêts (avec l'orvet !) Les mâles arborent de magnifiques cous bleus en période de reproduction et sont donc facile à distinguer.

    Rappelons que cet insectivore est totalement inoffensif et qu'il est aussi très fragile. Donc, soyez sympa, une petite photo mais pas d'autre forme de capture.
    Mon article de présentation des lézards de la forêt de Fontainebleau




    LEZARD VERT (Lacerta bilineata) mâle Fontainebleau (C) 2016 Greg Clouzeau
    LEZARD VERT (Lacerta bilineata) mâle Fontainebleau (C) 2016 Greg Clouzeau

    LEZARD VERT (Lacerta bilineata) femelle Fontainebleau (C) 2016 Greg Clouzeau
    LEZARD VERT (Lacerta bilineata) femelle Fontainebleau (C) 2016 Greg Clouzeau


    LEZARD VERT (Lacerta bilineata)  Fontainebleau (C) 2016 Greg Clouzeau
    LEZARD VERT (Lacerta bilineata)  Fontainebleau (C) 2016 Greg Clouzeau

    LEZARD VERT (Lacerta bilineata)  Fontainebleau (C) 2016 Greg Clouzeau
    LEZARD VERT (Lacerta bilineata)  Fontainebleau (C) 2016 Greg Clouzeau


    jeudi 19 mai 2016

    Julie et Clément devant l'objectif sur le noir d'Apremont Dames

    Greg CLOUZEAU
    Ces deux là sont basées à Paris, jamais très loin des rochers de Fontainebleau et sont le plus souvent de l'autre côté de la caméra. Depuis bientôt 5 ans, ils réalisent des reportages sur les meilleurs grimpeurs du monde, les suivant dans leurs voyages, pour partager leur talent, leur passion et partager avec vous les plus beaux recoins de notre planète ( Désert du Chihuahua au Mexique, Swaziland, Rocklands en Afrique du Sud, Sultanat d'Oman, Suède ... ). Leur série web sur le spot de Swaziland, diffusée sur EPIC TV ADVENTURE, y a fait plus de 200 000 vues en moins d’un mois.  C'est eux aussi qui avaient signés “Paris La nuit” un projet atypique, tourné entièrement de nuit en 2013 entre Paris et la forêt de Fontainebleau, qui met en scène les fantasmes grimpistiques de 7 des plus grands grimpeurs de bloc et dont nous avions parlé sur la TL²B.

    Pour l'occasion, je vous propose les n° 19 et 20 du circuit noir TD+. Le premier, A Bonita,  vaut un bon 5C/6A pour une sortie direct ou 5C en faisant une diagonale sortant dans le bis de gauche, le second, L'entre deux, vaut 5B/C en départ ebout à droite ou 6A/B en départ assis à gauche.

    Julie dans A Bonita, 6A, (C) Greg Clouzeau
    Clément dans la même voie du 19 noir (C) GC
    Julie dans l'entre 2 gauche, 6A, (C) GC
    Clément, dans le même passage du 20 noir (C) GC




    mercredi 18 mai 2016

    Jouer sur le circuit bleu au Dreï Zinnen pour faire des images !

    Greg CLOUZEAU
    les trous du 21 bleu au Drei Zinnen
    Il n'est pas nécessaire de partir dans les blocs les plus difficiles de la forêt de Fontainebleau pour faire de belles (enfin je crois qu'elles le sont) photos d'escalade !
    Il suffit parfois d'un éclairage particulier, d'un mouvement, d'une prise ou d'un regard pour qu'un bloc, à priori anodin, vous livre une belle série d'images. Quand en plus on y prend plaisir à jouer... Cela donne ça.
    Qu'importe le contenant pouvu qu'on ait l'ivresse, non ?






    Lors de notre petite séance aux Drei Zinnen, massif sympathique des Trois Pignons que les grimpeurs fréquentent assiduement depuis les années 1950, nous avons pris un immense plaisir à parcourir certains blocs du circuit bleu sur lequel des jeux permettent de très beaux mouvements.




    C'est le cas du n°21 (ex 22) dont la voie normale s'appelle le Vin blanc (4+) et dont les trous permettent de nombreux mouvements : traversée depuis la droite, traversée depuis la gauche, par le haut ou par le bas, jetés, croisés, éliminantes à base de trous ou de pinces...




    Laurent attrape son Vin blanc au Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau
    Laurent attrape son Vin blanc au Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau

    Françoise joue sur le circuit bleu des Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau
    Françoise joue sur le circuit bleu des Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau


    Ivan s'amuse sur le beleu des Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau
    Ivan s'amuse sur le beleu des Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau

    les trous du 21 bleu au Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau
    Cliquez pour passer en plein écran

    Laurent kiff les trous au Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau
    Laurent kiff les trous au Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau

    Ivan s'élance sur le bleu au Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau
    Ivan s'élance sur le bleu au Drei Zinnen (C) Greg Clouzeau

    Non, vraiment, il kiff ! (C) Greg Clouzeau
    Non, vraiment, il kiff ! (C) Greg Clouzeau







    mardi 17 mai 2016

    La traversée du K haut des Drei Zinnen avec Christian Roumégoux

    Greg CLOUZEAU
    Christian Roumégoux à FontainebleauLes bleausards connaissent certainement le sympathique et discret Christian Roumégoux. Ils seront heureux d'apprendre qu'il vient de se hisser sur la troisème marche du podium vétéran de la coupe de France de difficulté à Quimper !
    Eh oui, un bleausard fait aussi parfois de la falaise ! Christian grimpe depuis 1972 et brille depuis longtemps dans le haut niveau tant en bloc (plus d'une centaine de passages entre 8A et 8B+) qu'en falaise, avec quelques 400 voies du 8a au 8c+ dont deux 8b à vue ! S'il n'a pas souvent gravit les trois marche des podiums, il a une solide expérience des circuits de compétitions internationales avec plusieurs qualifications en coupe du monde et 4 finales en championnats de France sénior. La preuve que l'on s'améliore en vieillissant, non ? En tous cas, c'est toujours un immense plaisir de grimper avec lui et nous étions aux Drei Zinnen la semaine dernière, voici quelques images de lui dans le "crux" de la traversée du K haut, un solide 7A+, entièrement re-nettoyé pour l'occasion. De quoi fêter cette troisième place.



    
    Christian Roumégoux, le K haut, 7A+, Drei Zinnen, (C) Greg Clouzeau
    Christian Roumégoux, le K haut, 7A+, Drei Zinnen, (C) Greg Clouzeau

    Christian Roumégoux, le K haut, 7A+, Drei Zinnen, (C) Greg Clouzeau
    Christian Roumégoux, le K haut, 7A+, Drei Zinnen, (C) Greg Clouzeau

    Christian Roumégoux, le K haut, 7A+, Drei Zinnen, (C) Greg Clouzeau
    Christian Roumégoux, le K haut, 7A+, Drei Zinnen, (C) Greg Clouzeau





    lundi 16 mai 2016

    L'esprit du geste ou comment faire du neuf avec du vieux au Cuvier

    Greg CLOUZEAU
    Il y a quelques semaines, je recevais un coup de téléphone de l'ami Tony Fouchereau pour me signaler le brossage de nombreuses voies, parfois anciennes, au Cuvier et que j'ai évoqué la semaine dernière au travers de diverses photos.
    Parmi les blocs (re)brossés, se trouve une superbe traversée : L'esprit du geste, 7A/7A+ au plus facile et dans laquelle Tony nous a trouvé de nombreuses variantes.


    Je ne me rappelai plus du nom et il a fallu que je me replonge dans les chroniques bleausardes que je publiaient dans le magazine Vertical pour trouver l'info. Une crhonique qui remonte quand même au numéro de septembre octobre 1996 !


    Vingt ans plus tard donc, me revoici replongé dans le XXe siècle, en dix neuf cent, pour une super séance photo et l'exploration de quelques nouveautés. En attendant de trouver dans mes diapositives (ah le bon temps de l'argentique et de son classement manuel) une photo de l'ouverture de cet enchaînement par Pierre Gonzales, voici un décomposé des mouvements de la section vous conduisant au n°8 bleu, première des sorties intéressantes.


    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.
    Tony fidèle a l'esprit du geste, 7B, Cuvier.


    Viennent ensuite les variantes et autres nouveautés et donc voici un petit topo pour essayer de vous y retrouver.
    - en rouge donc, l'esprit du geste, 7A/7A+ qui devient 7B et la trav à Pierrot en prolongeant en violet
    - en jaune ci-dessous, l'explorateur, arrête en départ assis sur un cailloux, 7A
    - en orange, l'art de l'exploration, 7C, avec un départ dans l'explorateur et le retour de l'esprit du geste
    - en jaune orangé, l'art de la diagonale assis 7B en partant de la fissure, 7A debout depuis le gros trou
    - en vert, l'art de la diagonale en traversée, 8A, qui prolonge l'esprit du geste par le bas et sort dans l'explorateur;
    
    Topo du Bloc de l'esprit du geste et autres voies, Bas Cuvier, Greg Clouzeau.
    Topo du Bloc de l'esprit du geste et autres voies, Bas Cuvier, Greg Clouzeau.
    Donc, pour trouver ce jolie cailloux fraîchement re-brossé, il vous suffit de faire quelques dizaine de mètres depuis la fissure de la Prestat en suivant le circuit bleu clair qui débute en face. C'est au n°8...