jeudi 28 juillet 2016

L'escalade, c'est parfois morphologique

Mieux vaut avoir le bras long pour éviter de prendre racines !

En escalade, il faut parfois se tendre pour atteindre les prises suivantes et ce, quelque soit le niveau de difficulté de la voie. Quand les prises sont vraiment éloignées, on dit alors que le passage est "morphologique", c'est à dire que la difficulté ne sera pas la même pour tous.

Notez qu'à l'inverse, un passage peut aussi être "morpho" et donc perçu comme plus difficile par des très grands, notamment quand il faut se regrouper...

Pour illustrer le propos, je vous propose cette image de Franck dans Racines, un 4A du circuit bleu de Jean des Vignes (n°23) que l'on peut aussi réaliser avec une courte traversée venant de la gauche 4C. A gauche, au numéro 22, c'est l'Urgence, 5A.


Franck se tend dans les racines, Trois Pignons, (C) 2016 Greg Clouzeau
Franck se tend dans les racines, Trois Pignons, (C) 2016 Greg Clouzeau

Greg CLOUZEAU

Auteur & Photographe

Passionné de nature et de sport, je participe à la rédaction de plusieurs magazines et portails d'information

Engagé dans la préservation des sites naturels, je partage ici certaines mes connaissances sur le Pays de Fontainebleau en les illustrant de mes observations photographiques.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire