mardi 29 novembre 2016

Cin d'oeil dans les Gorges d'Apremont

Greg CLOUZEAU
Franck dans Clin d'oeil, Apremont, FontainebleauToujours à Apremont, et toujours dans le 7A, ne manquez pas de faire un Clin d'œil à ce mur d'apparence débonnaire avec ses grosses prises de départ.

Si le bloc se fait assez facilement les jours de collante, il faudra quand même arquer solidement main droite et trouver la bonne séquence de pieds avant d'attraper le sommet.

C'est situé sur l'envers de la dalle des lamentations (6C+) non loin d'Egoïste.

Ivan arque dans Clin d'œil, Apremont, Fontainebleau
Ivan arque dans Clin d'œil, Apremont, Fontainebleau
 
Ivan arque dans Clin d'œil, Apremont, Fontainebleau
Avant de dynamiser dans Clin d'œil, Apremont, Fontainebleau
 

lundi 28 novembre 2016

Happy Boulder c'est dans les Gorges d'Apremont

Greg CLOUZEAU
Encore une bien belle séance de bloc pour ces derniers jours de novembre dans les Gorges d'Apremont près de Barbizon avec mes amis.

Les Gorges d'Apremont sont une vraie mine d'or pour les amateurs de 7A avec quelques perles d'anthologie dont je vous ai déjà parlé comme Adrénaline, Egoïste, l'Hyper-plomb... et  Happy Boulder, superbe 7A+ en départ assis ou 6C debout dont voici un petit décomposé photographique avec la complicité de Franck Dunouau et Laurent.
Finalement, le plus difficile c'est le premier mouvement pour attraper et tenir cette satanée prise verticale. Ensuite, c'est une question d'équilibre, de pied à poser au bon endroit et de résistance des doigts main droite, le tout saupoudré d' un peu de mental...

En partant assis mais en remontant sur la gauche, c'est gueule d'amour, 7B/7B+... Le bloc se trouve juste au-dessus du Toit Tranquille, autre 7A, au n° 6 bleu clair (on en contre bas du 27 bleu foncé)

Les couleurs étaient dantesques et les mousses bien vertes mais j'ai choisi de vous présenter la voie en noir et blanc pour mieux mettre en valeurs ses courbes. N'hésitez pas cliquez sur une image pour les basculer en plein écran.

Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont,
 

Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
Franck Dunouau dans Happy Boulder
 

Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
 

Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
 
Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
 
Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
 
Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
 
Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
Franck Dunouau dans Happy Boulder, Apremont
 

jeudi 24 novembre 2016

Connaissez-vous les vrais et faux houx de Fontainebleau !

Greg CLOUZEAU
Houx Commun Ilex aquifolium Fontainebleau
Noël approche et comme chaque année, la Forêt de Fontainebleau va faire l'objet d'un pillage en règle de certaines de ces ressources végétales. Après les champignons, c'est au tour des Houx et Fragon d'être massivement coupés par des revendeurs peu scrupuleux et irrespectueux de nos forêts. D'ailleurs, l'ONF ne s'y trompe pas et publie très régulièrement des notes de communication demandant aux visiteurs de modérer la cueillette (celle de Noël 2015).  C'est le cas pour les champignons, les jonquille, le muguet...Vous pouvez d'ailleurs retrouver ces notes sur la Tribune Libre de Bleau. En discutant de cet article sur cet arbre sauvage  aux nombreuses spécificités végétales, un ami a évoqué le faux houx ! J'ai mis un peu de temps à comprendre que quoi il s'agissait : le Fragon ! Un buisson qui pique et porte lui aussi des boules rouge et qui, bien que n'ayant rien à voir botaniquement avec Ilex aquifolium, présente une sexualité commune.


Bon, à priori, tout le monde connaît le houx commun, cet arbre aussi exploité à Noël que les sapins pour décorer les portes de maison, etc. Le houx c'est ce petit arbre aux feuilles épineuses, épaisses et d'un vert plutôt brillant. En automne, les fruits (des drupes) murissent et deviennent rouges ce qui trahit facilement sa présence en forêt de Fontainebleau où il pousse tant dans les sous-bois ombragés qu'au soleil dans certains chaos rocheux comme celui du Bas Cuvier. Le houx ne craint pas les sols acides et secs. Dans de bonnes conditions, ils peuvent vivre pendant quelques siècles !

Le houx appartient à la famille des Aquifoliacées. Ils ne sont jamais très hauts car ils poussent très lentement  (en moyenne autour de 3 à 5 m).


Houx Commun Ilex aquifolium Fontainebleau
Houx Commun Ilex aquifolium Bas Cuvier Fontainebleau
Le Fragon (Ruscus aculeatus) dont Wikipédia nous dit qu'il se "fait appeler faux houx, petit-houx, buis piquant, fragonnette", ... appartient lui à la famille des Asparagaceae (Liliaceae, selon la classification classique) poussant habituellement dans l'aire méditerranéenne-atlantique et sur sol calcaire mais bien présent en divers secteurs de la forêt de Fontainebleau et des Trois Pignons.
Beaucoup plus petit cet arbrisseau d'un mètre environ est rhizomateux. Il s'étend donc un peu comme les fougères... Il forme alors des buissons très denses de rameaux piquants. Contrairement à ce que laisse supposer leur apparence, les branches de cette plante comportent non pas des feuilles mais des cladodes !


Petit buisson de Fragon (Ruscus aculeatus) à Fontainebleau.
Petit buisson de Fragon (Ruscus aculeatus) à Fontainebleau.

En fait si, il y a bien des feuilles. Je m'explique. Les cladodes larges et aplatis du Fragon imitent parfaitement la forme d'une feuille mais les « vraies » feuilles, sont de minuscules écailles ou épines situées aux extrémités des cladodes. Autre étrangeté, ces vraies feuilles ne sont pas photosynthétiques, c'est à dire que cette fonction nécessaire à la croissance de la plante a été déléguée aux fausses feuilles !


Fragon (Ruscus aculeatus) Fontainebleau
Les Cladodes du Fragon (Ruscus aculeatus) ressemblent à des feuilles,  Fontainebleau

En revanche, Houx et Fragon ont des point commun à commencer par le fait qu'ils portent tous les deux des fruits rouges toxiques ! Mais comme beaucoup de plantes, ils ont des aussi propriétés médicinales ou utilitaires dont certaines méconnues comme la fabrication de la glue servant au piégeage des oiseaux pour le houx.

Autre point commun, tous deux sont des plantes dioïque,  c’est-à-dire que les arbustes sont mâles ou femelles ! Et donc, la production de fruit n’est possible que si un plant mâle se trouve à proximité d'un plant femelle.

Tous les deux offrent un refuge à de nombreux animaux à commencer par les sangliers et oiseaux qui aiment s'y cacher, protégés par ces épineuses barrières naturelles. Donc, svp, pour le bien être de nos forêts, ne coupez pas ces plantes (il existe de très belles imitations) pour satisfaire à quelconques croyances populaires.


Rouge-gorge familier européen (Erithacus rubecula) est un habitué de ce houx du Bas Cuvier
Rouge-gorge familier européen (Erithacus rubecula) est un habitué de ce houx du Bas Cuvier


mercredi 23 novembre 2016

Dix Hêtres d'excéption à l'automne

Greg CLOUZEAU
Les hêtres sont, parmi les arbres indigènes de la Forêt de Fontainebleau, mes préférés à l'automne lorsque leur feuillage se dore petit à petit. Il passe en quelques jours du vert au jaune puis à l'orange roux. Baigné des lumières rasantes de la mi-novembre, les hêtres se mettent à flamboyer, contrastant sur le bleu du ciel ou sur la mousse verdit par les pluies de saison. En voici quelques spécimens photographiés il y a quelques jours dans la Réserve Biologique Dirigée du Bas Cuvier, au cœur du site d'escalade le plus fréquenté de la forêt !



Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
 

Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
 

Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
 
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau

 
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
 

Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
 
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
 

Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
 

Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
 

Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
Hêtre à l'automne, Bas Cuvier, Fontainebleau
 

mardi 22 novembre 2016

La Gugusse à l'Orton

Greg CLOUZEAU
Toujours au Bas Cuvier, profitant des dernières couleurs de l'automne et d'un créneau météo favorable, voici la Gugusse, 5C exigeant au n°6 du circuit rouge TD+ dont on pourra suivre l'enchaînement par Michel Libert sur Bleau.info

Il existe une superbe variante démarrant par une courte traversée depuis le bleu à gauche pour un bon 6A bloc.

La Gugusse, 5C, Bas Cuvier, Fontainebleau
La Gugusse, 5C, Bas Cuvier, Fontainebleau

MAKING OF
Celles et ceux d'entre-vous qui suivent mes travaux savent que je déteste la post-production des images. Je shoote en jpeg (et non en Raw pour disposer directement de l'image que je veux, alors ce n'est pas pour passer des heures en post-traitement...).
Ceci dit, il existe un effet plutôt bien adapté aux paysages automnaux et très utilisé par certains confrères pour donner une atmosphère encore plus marquée à ce type d'images : l'effet Orton.

Il existe de nombreuses façons de simuler cet effet qui porte le nom de son inventeur, le canadien Michael Orton. La technique originale consistait à superposer au moins deux images d’une scène identique avec des expositions différentes sur le film de glissière. Bref, du HDR avant l'heure ! Pour adoucir l'image, Michael ajoutait du flou et du vignetage (assombrissement dans les bords de l'image). Aujourd'hui, avec Photoshop et autres logiciels, vous pouvez faire ça en 3 clics ! C'est le cas au-dessus réalisé avec l'application Photo de Microsoft.

Sans être fan, certaines photos de Philippe Sainte Laudy sont extraordinaires. Si vous ne connaissez pas ce photographe, allez vite combler ce retard en cliquant ici !

lundi 21 novembre 2016

L'angle incarné à l'automne

Greg CLOUZEAU
Il y a bien longtemps que je n'ai pas fait quelques photos mêlant paysages d'automne et escalade ! Pour débuter cette série haute en couleurs chatoyantes, je vous propose d'aller au Bas Cuvier vous frotter au célèbre Angle incarné, un bon 7B bleausard ouvert il y a bien longtemps en EB par Thierry Bienvenu.
Si plus personne ne fait la méthode d'origine (en carre externe pied gauche) après la casse d'un gratton, le mouvement pied droit sur la vertical de main droite vous laissera sans doute pas forcément un bon souvenir. En tous cas, à côté de ce bloc ponctué de lignes célèbres,  pousse l'un de ces hêtres majestueux de Fontainebleau qui se couvre d'or au milieu de l'automne. Restait plus qu'à trouver le créneau météo pour faire l'image...

L'angle Incarné, 7B, Bas Cuvier, Fontainebleau.
L'angle Incarné, 7B, Bas Cuvier, Fontainebleau.

mardi 15 novembre 2016

Quelques CréNatures de Fontainebleau

Greg CLOUZEAU

Celles et ceux qui me suivent depuis longtemps (vous êtes plus de 500 sur ma page Facebook, MERCI) connaissent ma passion pour la chasse aux CréNatures de Fontainebleau et ailleurs.

Je n'ai pas eu le temps de partager avec vous mes dernières prises. Outre cet extra-terrestre bien vert, j'ai croisé un drôle de chien, un phoque, Monsieur Gru, le gentil de moi, moche et méchant, de nombreux hurleurs et pas mal de visages figés dans la pierre, plus ou moins sympathiques... En voici une sélection...

Le chien, Isatis

Le chien, Isatis
Monsieur Gru, Trois Pignons,

Monsieur Gru, Trois Pignons,
L'effrayant, Canche aux Merciers

L'effrayant, Canche aux Merciers
Le Camouflé, Franchard

Le Camouflé, Franchard
Brisé, Franchard

Brisé, Franchard
L'œil de mousse, Rocher Fin

L'œil de mousse, Rocher Fin
Simiesque, Trois Pignons

Simiesque, Trois Pignons
Nasale, Trois Pignons

Nasale, Trois Pignons

Bébé phoque, Franchard Isatis.
Bébé phoque, Franchard Isatis.

mardi 8 novembre 2016

Les surplombs des Coquine(ttes) est à Franchard

Greg CLOUZEAU
Xavier à l'assaut du Surplomb de la Coquinette, 7A+, Franchard
Vous connaissez déjà le Surplomb de la Coquille (Conquérance) mais avez-vous remarqué, sur le même bloc, dans la face de gauche, ce très gros ventre où nous avons ouvert quelques nouveautés fin septembre ?

Il y a là, le Surplomb de la Coquinette et celui de la Coquine avec plusieurs variantes de sortie.

Pour la Coquinette, le jeu consiste à partir assis au sol dans la fosse avec les deux mains dans à bonne prise puis à remonter le dévers sans toucher le bloc de derrière pour se saisir d'un plat avant de sortir tout droit. C'est un peu expo mais se protège bien avec les pads ! Comptez un 7A+ moins morpho qu'il n'y parait... En sortant par une traversée à gauche la cotation tombe à 7A.

Making of photo :

L'occasion pour moi de faire quelques images des mêmes mouvements sous des angles différents et, histoire de changer, de figer l'instant. En effet, j'aime laisser un flou de mouvement dans les mains des grimpeurs au moment où ils vont capter les prises. Cette fois, j'ai fait l'inverse. Sans flash, il faut monter les Iso autour de 400 à 800 pour atteindre des vitesses suffisantes à partir de 1/250e avec une ouverture d'au-moins f5.6


Xavier à l'assaut du premier plat du Surplomb de la Coquinette
Xavier à l'assaut du premier plat du Surplomb de la Coquinette
Même mouvement mais en plongée cette fois !
 
Xavier à l'assaut du premier plat du Surplomb de la Coquinette
Xavier à l'assaut du premier plat du Surplomb de la Coquinette
 
Xavier à l'assaut du Surplomb de la Coquinette, 7A+, Franchard
Xavier à l'assaut du Surplomb de la Coquinette, 7A+, Franchard
 
Pour la Coquine, partir assis presqu'allongé les deux mains dans la bonne prise comme "Le Surplomb de la Coquinette ", talon droit au dessus des mains croisée. Sortir en compression sur les plats ! Probablement 7C morphologique ou plus en sortant à droite dans "Le Surplomb de la Coquinette " Attention, un pad au départ devient vite gênant !
 
Tony préfère le Surplomb de la Coquine, 7C Franchard
Tony préfère le Surplomb de la Coquine, 7C Franchard

lundi 7 novembre 2016

Arc en ciel d'automne à Bois le Roi

Greg CLOUZEAU
Arc-en-en-ciel, Base de loisirs de Bois le Roi, (C) 2016 Greg CLOUZEAU
Arc-en-en-ciel, Base de loisirs de Bois le Roi, (C) 2016 Greg CLOUZEAU
Cliquez pour passer en plein écran

Retrouvez toutes les images de ce shooting au golf de Bois le Roi sur mon site www.gregclouzeau.com

jeudi 3 novembre 2016

Le carré d'as du Cuvier version noir et blanc

Greg CLOUZEAU
Le 1er novembre dernier, je vous proposais un décomposé photos de la méthode pour réaliser l'historique Carré d'As du Cuvier !
D'un point de vue artistique, je n'étais pas très satisfait de cette série qui avait plus une fonction d'illustration photographique.
Voici donc ma sélection en noir et blanc.
Même bloc, même acteurs mais une ambiance très différente (enfin, j'espère...).
Mathieu à l'assaut du Carré d'As, 6C, Cuvier, (C) Greg Clouzeau
Mathieu à l'assaut du Carré d'As, 6C, Cuvier, (C) Greg Clouzeau
 
Mathieu à l'assaut du Carré d'As, 6C, Cuvier, (C) Greg Clouzeau
Mathieu à l'assaut du Carré d'As, 6C, Cuvier, (C) Greg Clouzeau
 
Mathieu à l'assaut du Carré d'As, 6C, Cuvier, (C) Greg Clouzeau
Gaël à l'assaut du Carré d'As, 6C, Cuvier, (C) Greg Clouzeau


mercredi 2 novembre 2016

Premiers délices d'automne 2016 à Fontainebleau

Greg CLOUZEAU
Ca y'est ! Les couleurs de l'automne commencent enfin à s'installer dans notre forêts. Profitant des dernières brumes matinales voici une première série des couleurs de l'automne 2016 à Fontainebleau réalisée au Bas Cuvier. Pour le moment, dans ce site, les feuillages sont encore assez verts mais la baisse des températures a déjà fait son œuvre sur la cime des arbres et certaines essences comme le bouleaux. Encore quelques jours et Bleau sera paré d'orange.

Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
 
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
 
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
 
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
 
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
 
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
 
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
 
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Début d'automne au Bas Cuvier, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau