jeudi 10 mars 2016

Le quartier d'orange, une autre voie historique du bloc de la Prestat au Cuvier

Greg CLOUZEAU
Ivan arque les prises taillées en 1942 dans le Quartier d'orange, Cuvier, (C) 2016 Greg ClouzeauEn 1942, Charles Authenac se faisait surprendre par une patrouille allemande alors qu'il taillait les prises de ce qui allait être le Quartier d'orange, une grande classique en 5B du circuit rouge du Bas Cuvier.

Nous sommes en pleine occupation. Le bivouac est d'ailleurs interdit en Forêt de Fonatinebleau et notre alpiniste a de la chnce, les militaires allemands sont aussi grimpeurs.
Avec cette nouvelle voie (la troisème du bloc de la Prestat depuis 1914), on entre dans une période où les nouveaux blocs s'ouvre à coups de marteau et burin... On est encore loin d'imaginer le potentiel des générations futures ! D'ailleurs, il est possible de faire la voie en ne prennant que la fissure naturelle de droite. Un peu plus loin, le même Charles taillera la traversée qui porte son nom, elle aussi devenue une classique du circuit rouge.


Mais en montagne, Charles ne taille pas et s'offre quelques belles ascensions. Parmi celles-ci, je citerai l'éperon nord est des Droites, un sommet indissociable des performances bleausardes de l'époque.





Les Droites ce sont 2 sommet du massif du Mont-Blanc. Situées entre l'aiguille Verte et les Courtes,
et avec tout juste 4 000 m (pour le sommet est point culminant, l'ouest étant à 3984 m), c'est le moins élevé des 82 sommets de plus de 4 000 mètres des Alpes françaises. Elles séparent le glacier d'Argentière du bassin de Talèfre. elles présentent deux sommets séparés par la brêche des Droites.


prises taillées en 1942 dans le Quartier d'orange, Cuvier, (C) 2016 Greg Clouzeau
Une des prises taillées en 1942 au Cuvier par Charles Authenac
Les bleausards s'y attaquent dès 1930 avec Bobi Arsandaux et Jacques Lagarde qui ouvrent une nouvelle voie sur le couloir nord-est (face nord), le 31 juillet après dix-sept tentatives  pour venir à bout de ce long couloir de neige et de glace. Le 21 juillet 1937, après trente-huit heures d'escalade quasi-ininterrompue  c'est donc Charles Authenac et Fernand Claret-Tournier qui gravissent pour la première fois l'éperon nord-est.




Ivan arque les prises taillées en 1942 dans le Quartier d'orange, Cuvier, (C) 2016 Greg Clouzeau
Ivan arque les prises taillées en 1942 dans le Quartier d'orange, Cuvier, (C) 2016 Greg Clouzeau