vendredi 16 septembre 2016

Rien ne vaut un bon coup de pof !

Grégoire Clouzeau
Aujourd'hui et demain se tiennent les journées européennes du patrimoine . Une bonne occasion d'apprendre pas mal de trucs sur les monuments mais aussi sur les  traditions françaises. Du coup, je me disais qu'il était peut être temps de vous reparler du POF, une vieille tradition bleausarde qui disparaît petit à petit !
 
Un bon coup de Pof, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Un bon coup de Pof, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
 
En effet, en 2014, je publiais la photo de cet objet (de) culte dans l'article Pof, pof, pof, qui est là ? et concluais par la prière du bleausard.
 
"Saint Colophon,
Faites que mes chaussons adhèrent,
que les prises tiennent,
et que le grès colle"...

On appel le « Pof » la boule de chiffon renfermant la résine de colophane que les grimpeurs de Fontainebleau utilisent pour :
- Augmenter l’adhérence des prises,
- Retirer le sable et la poussière des blocs et chausson.

Le pof est donc un objet apparu dans les années 30 à Fontainebleau  dont le nom provient du bruit produit par la frappe de la boule contre le rocher. Jusqu’au début des années 90, elle a régné en maître sur nos cailloux avant d'être détrônée par la magnésie. Songez que cette poudre blanche n’est apparue à Bleau que vers 1978.

La formule "passe-moi la Pof" est donc une erreur !

La disparition de la culture bleausarde est en partie due à la formation des nouvelles générations de grimpeurs en salle artificielle d’escalade mais, aussi la généralisation des crash-pads qui a conduit, à tort, bon nombre de grimpeurs à abandonner le paillasson puis le pof.

J'écris à tort car le pof est un objet très utile ! En effet, le chiffon est absolument nécessaire pour épousseter les prises d'un bloc (notamment au Printemps quand elles sont recouvertes d'une fine pellicule de pollen) et retirer tous grains de sables pouvant nuire à l'adhérence y compris sur le crash pad ! Il permet aussi de se sécher les mains, les semelles...

Un bon coup de Pof, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau
Un bon coup de Pof, Fontainebleau, (C) 2016 Greg Clouzeau

Pour faire un pof bleausard, il faut de la colophane, produit qui ne fait pas l’unanimité tant à Bleau qu’à l’étranger... Je vous invite à (re)lire cet article de la TL²B sur la fabrication de l'objet et celui-là sur son utilisation détaillée.

Making Of Photo :


D'un point vue photographique, je vous propose ces deux images en contre-jour volontairement non débouché sur les ombres, le but étant de mettre en avant la poussière soulevée et éclairée par le soleil.
Attention, en prenant votre mesure, les cellules de votre boîtier seront éblouies et vont automatiquement engendrer une très forte sous-exposition pouvant aller jusqu'à un ciel presque noir et qui sera difficile à rattraper en post-traitement