jeudi 4 mai 2017

Retour sur Grandeur Nature à la Ségognole

Composition verticale

J'ai déjà évoqué plusieurs fois ce petit massif situé de l'autre côté de la Roche aux Oiseaux et que l'ombre des pins rend très agréable les beaux jours (en dehors de la période de pollinisation qui rend les blocs glissants). Vous y trouverez trois beaux circuits. Un jaune peu difficile, un orange AD+ et un rouge TD.
C'est en parcourant sa trentaine de numéros pour faire un topo photographique que j'ai testé la contre-plongée sur le bloc de Grandeur Nature, soit le point de vue opposé à ma précédente image de cette voie.


Laurent remonte Grandeur Nature, Rocher de la Ségognole, Trois Pignons
Laurent remonte Grandeur Nature, Rocher de la Ségognole, Trois Pignons


MAKING OF
Un angle de vue pas toujours facile à utiliser en escalade car il expose le photographe et son matériel à la chute éventuelle du grimpeur (ainsi que ce dernier à la collision avec les précédents), aux retombées de magnésie et à une forte surexposition du ciel ou sous exposition du rocher.

Si l'on veut éviter de se coucher sur le dos, vous pouvez tenter votre chance à "l'aveugle" en calant d'une main l'appareil au sol (c'est mon cas ici, déclenchement avec grip) ou investir dans un APN avec un écran orientable pour contrôler le cadrage, la mise au point, l'exposition...

Greg CLOUZEAU

Auteur & Photographe

Passionné de nature et de sport, je participe à la rédaction de plusieurs magazines et portails d'information

Engagé dans la préservation des sites naturels, je partage ici certaines mes connaissances sur le Pays de Fontainebleau en les illustrant de mes observations photographiques.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire