Totems bleau's art

Dans ma chasse aux créNatures de Fontainebleau et autres recherches des  traces et indices des esprits de la forêt, j'ai été frappé par de nombreuses représentations non pas en grès mais en bois. Au fil du temps, j'ai constitué plusieurs séries d'images autour d'un thème commun dont voici un premier exemple : les Totems de Bleau. Le terme renvoie volontairement à l'objet rituel présent dans différentes sociétés dont les peuples amérindiens de la côte Nord-ouest du Pacifique ne sont que les plus célèbres.
 
 

Les mâts totémiques sont ces énormes poteaux en bois sculptés et décorés de symboles et de figures. Contrairement à ce que l'on pense parfois, ces mâts ne sont pas des objets religieux mais servent plutôt d'emblème pour  une famille, un clan ou une tribu. 
 
Le mot totem vient justement d'une transformation d'un ensemble de vocables du peuple  Ojibwé (Amérique du Nord) qui fait référence à un être mythique considéré comme l'ancêtre  d'un clan. Dans certains cas, ce n'est pas une espèces animale mais végétale. Sans être un objet de culte, l’animal-totem est un animal vénéré comme une divinité en tant qu'ancêtre ou protecteur du clan et sa sculpture revêt un caractère sacrée et shamanique. Très présent dans les cultures amérindiennes, l'animal-totem se trouve également dans de nombreuses cultures africaines et en Europe mais aussi en Australie ou en Asie.

Voici donc 15 de mes photographies de cet art totémique local prises en forêt de Fontainebleau ou des Trois Pignons. N'hésitez pas à cliquer sur une image pour passer en plein format et à poster vos photographies de Totems en commentaire de l'article sur ma page Facebook.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Commentaires