mardi 1 septembre 2015

La vipère aspic

Greg des blocs
Vipera aspis, Forêt de Fontainebleau, Trois Pignons, (C) 2015 Greg Clouzeau
Vipera aspis, Forêt de Fontainebleau, Trois Pignons, (C) 2015 Greg Clouzeau
Les serpents forment sans doute la catégorie de bestiole la plus détestée de France. Et pourtant... il n'y a pas grand chose à craindre d'eux avec un minimum de prudence. Reste que ces reptiles, et notamment les vipères, font peur. Une peur instinctive, primale, qui plus est entretenue par les légendes à commencer par la Bible !

La forêt de Fontainebleau est un site d’une richesse herpétologique exceptionnelle : 11 espèces de reptiles (plus une espèce de tortue introduite) soit 100 % des espèces  présentes en Ile-de-France. Le Lézard des souches (Lacerta agilis) est une espèce continentale, de climat tempéré et frais, dont l’Ile-de-france constitue sa limite occidentale, alors que le Lézard vert (Lacerta viridis), la Couleuvre d’Esculape (Elaphe longissima) et la Couleuvre vipérine (Natrix maura), atteignent en Ile de France leurs limites septentrionales. Il y a aussi le lézard des murailles (Podarcis muralis), l'Orvet (Anguis fragilis) la Coronelle lisse (Coronella austriaca) souvent confondue avec les vipères, et la couleuvre à collier (Natrix natrix), plus communs en ces bois.

Les Vipères de Fontainebleau, la suite ci-dessous :