jeudi 5 janvier 2017

Fontainebleau, forêt mystérieuse

La peur est en nous

Il serait étonnant, si vous venez en Forêt de Fontainebleau, que vous n'ayez jamais entendu parler du Chasseur Noir, du Grand Veneur, des loups et autres mystères. Pour peu que vous ayez grandi ou vécu dans les environs, vous connaissez certainement de nombreuses légendes sur les rochers de cette forêt. Sur mon blog, je traque déjà les créatures et esprits du rocher. Voici un paysage aussi sombre que celui de la légende du chasseur noir...


Gorges d'Apremont, Forêt de Fontainebleau, Barbizon
Gorges d'Apremont, Forêt de Fontainebleau, Barbizon
Cliquez pour afficher en plein écran
Si le légendaire fait intervenir des personnages fantastiques ou mythiques, des faits extraordinaires ou surnaturels, il puise souvent ses sources dans un passé très lointain, une tradition populaire et locale, déformée au fil des siècles par une longue suite de transmissions orales...  Si les fées, druides et korrigans ont encore une belle vie en Bretagne, en Seine et Marne, le folklore populaire s’est tellement délayé dans le temps qu’on en vient même à douter qu’il ait un jour existé. Et pourtant, il y a sans doute parfois un fond de vérité...

En travaillant à la rédaction de mon livre sur la Forêt de Fontainebleau, je me suis penché sur certaines de ces légendes à travers différents livres mais c'est avec l'aide du blog de Richard Lebon que j'ai découvert les histoires complètes. Un site dont la vocation à pour but d'inventorier le patrimoine légendaire et traditionnel du sud de la Seine-et-Marne et notamment pour le canton de Fontainebleau, de Nemours, ou de la Chapelle-la-Reine . Merci à lui pour ce long travail ethnologique et à découvrir d'urgence !

Greg CLOUZEAU

Auteur & Photographe

Passionné de nature et de sport, je participe à la rédaction de plusieurs magazines et portails d'information

Engagé dans la préservation des sites naturels, je partage ici certaines mes connaissances sur le Pays de Fontainebleau en les illustrant de mes observations photographiques.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire