mardi 17 janvier 2017

L'écureil roux, l'acrobate de l'hiver

Participez au suivi de nos écureuils !

Écureuil roux, ou écureuil d'Eurasie (Sciurus vulgaris)

J'ai déjà plusieurs fois abordé le sujet de l’Écureuil roux, ou écureuil d'Eurasie (Sciurus vulgaris). Ce petit rongeur arboricole et diurne fait partie de la famille des Sciuridés comme la Marmotte !

Mais en hiver, contrairement à la Marmotte ou à son terrible mais si mignon cousin Tamia de Sibérie (dit écureuil de Corée !), il ne présente pas de phase d’hibernation. Toutefois, il réduit son activité par vent violent, en cas de fortes pluies, ou de températures basses. A cette période de l'année, en fin de matinée, il se nourrit principalement de fructifications arboricoles restés dans les arbres ou qu'il a abandonné ici et là (graines de conifères, faînes, châtaignes, glands, noisettes, noix…, mais aussi de l’écorce des arbres.

Vous le croiserez aussi dans vos jardins où il n'hésite pas à visiter les mangeoires bien garnies pour aider vos oiseaux à passer l'hiver !

Sinon, j'en profite pour rappeler que nos écureuils font d'une enquête nationale à laquelle vous pouvez participer en quelques clics pour signaler vos observations...de cet acrobate hivernal comme ici en quête des fruits du charme, dans le Pays de Fontainebleau.


Écureuil roux, ou écureuil d'Eurasie (Sciurus vulgaris).
Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77.
 

Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77
Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77
 

Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77
Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77
 

Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77
Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77
 

Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77
Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77
 

Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77
Écureuil roux, (Sciurus vulgaris), 77
 

Greg CLOUZEAU

Auteur & Photographe

Passionné de nature et de sport, je participe à la rédaction de plusieurs magazines et portails d'information

Engagé dans la préservation des sites naturels, je partage ici certaines mes connaissances sur le Pays de Fontainebleau en les illustrant de mes observations photographiques.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire