lundi 13 août 2018

Rencontre avec le Grand Capricorne du chêne

Grand capricorne du chêne (Cerambyx cerdo)
De tous les scarabées de la forêt c'est aucun doute l'un des plus grands de France mais aussi le plus craints par les forestiers malgré son statut d'espèce protégée... Avoisinant les 5 cm hors antennes le Grand capricorne du chêne (Cerambyx cerdo) appartient à la famille des longicornes (Cérambycidés, + ou - 230 espèces pour la faune française). J'ai mis des années avant de le rencontrer dans le Pays de Fontainebleau...

Comme son nom l'indique, c'est un hôte des chênes mais contrairement à ses cousins, il attaque le bois vivant ! Pire, il le perce très profondément, ce qui peut induire une notable dévalorisation de l'arbre (ses grumes) pour le forestier ! Dans certains cas d'attaques massives, on pourra toujours faire des planches à trous ou du bois de chauffage... 

L'insecte est heureusement protégé par la Loi, en France (arrêté du Ministère de l'environnement du 22 juillet 1993) et en Europe (inscrite à l’annexe IV de la Directive Habitats et à l'annexe II de la convention de Berne) car il tend effectivement à se raréfier dans certaines régions (nord par exemple), mais force est de constater qu'en d'autres lieux il est loin d'être rare. La larve atteint une taille des plus respectables (7 à 8 cm de long) et ses galeries sont à la mesure de cette taille, et du bel appétit de la larve en question.

Les sexes sont séparés et facilement reconnaissables à la longueur des antennes, celles du mâle excédant très largement la longueur du corps, alors que celles de la femelle atteignent à peine l'extrémité abdominale.

Grand capricorne du chêne (Cerambyx cerdo)
Grand capricorne du chêne (Cerambyx cerdo)

 

Grand capricorne du chêne (Cerambyx cerdo)
Grand capricorne du chêne (Cerambyx cerdo)

 

Grand capricorne du chêne (Cerambyx cerdo)
Grand capricorne du chêne (Cerambyx cerdo)

 
 

0 commentaires:

Publier un commentaire

Bonjour,
Merci de l'intérêt que vous avez porté à cette publication. Votre commentaire sera adressé à Greg Clouzeau pour vérification avant sa mise en ligne.