Mousses et lichens, le classement naturaliste de la Forêt des lilliputiens

Lichens de genre Caldonia associés à des mousses en fructification, Forêt de FontainebleauOn ne prête que rarement attention aux lichens et pourtant ! Outre leur nombre de variétés, ils forment à eux seuls de véritables paysages miniatures et dans ce pays fantastique, les trompettes enchanteresses des Cladonia deviennent une forêt pour Lilliputiens.

D'une manière générale, il existe en forêt de Fontainebleau, environ 1700 espèces de champignons, 1500 espèces de plantes, et 440 espèces de lichens !




Cladonia est un genre de lichens comportant plus de 400 espèces ! Il s'agit toujours de formes dressées et essentiellement terricoles (c'est-à-dire se développant sur un sol) qui ne sont pas sans rappeler certains coraux.


Lichens de genre Caldonia associés à des mousses en fructification, Forêt de Fontainebleau
Lichens de genre Caldonia associés à des mousses en fructification, Forêt de Fontainebleau
(C) 2012 Greg Clouzeau


Le nom de genre, d'origine savante, est emprunté au grec ancien klados (κλάδος) qui signifie « rameau », par référence à la structure du thalle de ces lichens dont certains représentants sont très ramifiés.
L'avènement des techniques de classification phylogénétique et l'utilisation des outils moléculaires ont récemment renouvelé l'intérêt pour le classement de ces espèces et suscité des débats qui sont loin d'être clos mais la tendance va toutefois dans le sens de la réintégration dans le genre Cladonia des « lichens des rennes » longtemps séparés sous le nom de genre Cladina.

Commentaires