lundi 20 janvier 2014

Naissance d'un Odonate en bord de Loing

Au cours d'une balade sur les berges du Loing, aux plus fortes chaleurs de l'été 2013, photographiant quelques "libellules" bleues, je tombe sur ce spécimen d'Odonate (voir Wikipédia) qui semble bien plus coopératif. Son immobilité m'intrigue. Morte ?








Et bien non, tout juste née cette libellule qui se sèche les ailles au soleil après sa mue !










Extraits Wikipédia :

"En langue française, le terme de libellule est en général employé au sens large pour désigner les odonates, qui regroupent deux sous-ordres : les demoiselles (Zygoptera) et les libellules stricto sensu (Anisoptera)."

Les deux sous-ordres d'odonates  présentent quelques différences morphologiques permettant de les distinguer :


  • les yeux : gros et joints au moins en un point chez tous les anisoptères (exception faite des Gomphidae qui ont les yeux séparés), les yeux sont plus petits et toujours séparés chez les zygoptères,

  • les ailes : repliées au-dessus du corps en position de repos (chez les zygoptères), ou étendues à l'horizontale (chez les anisoptères),


Par exemple, ce même jour, sur les bords du Loing, j'ai pu photographier celles-ci :



















0 commentaires:

Publier un commentaire

Bonjour,
Merci de l'intérêt que vous avez porté à cette publication. Votre commentaire sera adressé à Greg Clouzeau pour vérification avant sa mise en ligne.