Wolverine, l'etrange toit oxydé

Toujours dans les blocs ouverts en 2014 autour du Pilier du désert d'Apremont, le petit toit à côté du numéro 16 jaune offre un 7C/C+ au départ assis redoutable.
Wolverine, puisque c'est son nom démarre assis à gauche avec une bonne verticale et un crochetage de talon assez pénible puis rejoint la fissure pour un rétablissement final pas si facile que ça à négocier.



Au-delà de la voie, c'est la remarquable couleur ocre du plafond qui m'a attiré. Une telle couleur est synonyme d'une migration d'oxyde de fer lors de la formation du grès il y a quelques millions d'années (voir l'article sur la géologie du massif sur la TL²B). Ce serait dommage de la gâcher avec la magnésie, alors comme l'a fait Pierre,  merci de brosser les prises en partant.



Bravo Pierre Délas pour ses essais dans ce bloc qui signe un beau retour à la forêt après ton accident de l'an dernier. Pas trop rouillé le Marca !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
Merci de l'intérêt que vous avez porté à cette publication. Votre commentaire sera adressé à Greg Clouzeau pour vérification avant sa mise en ligne.