samedi 24 septembre 2016

Rencontre Handi-Escalade à Fontainebleau

Des grimpeurs pas tout à fait comme les autres

La semaine dernière, le monde de l'escalade était rassemblé à l'ancien Palais Omnisports de Bercy pour les Championnats du Monde. Un rendez-vous crucial pour notre milieu qui sera sport olympique en 2020 et pour les parisiens qui briguent l'organisation des JO en 2024. Au delà de la compétition, je suis toujours bluffé par la détermination et le niveau de performance des grimpeurs handicapés. Car oui, à l'image des autres disciplines sportives présentent aux J.O., l'escalade est pratiquée par des hommes et des femmes marqués par la vie et qui ont choisi de dépasser leur handicap.

En marge des mondiaux, le français René Paul Eustache (portrait à suivre), amputé d'un avant-bras à l'âge de 15 ans pour avoir bricolé un feu d'artifice,  a organisé avec un ami américain, Ronnie Dickson  un rassemblement informel d'une trentaine de grimpeurs handicapés venus des 4 coins de la planète pour leur faire découvrir notre magnifique forêt de Fontainebleau, destination incontournable dans le monde de l'escalade.

Un groupe convivial, loin des objectifs de compétition, composé de grimpeurs et grimpeuses solidaires entre eux malgré leur handicap, venus vivre une aventure d'échange et de découverte. Pas facile de se guider sur un bloc au simple toucher des prises ou aux bruits des grimpeurs servant de guide. Difficile de se hisser en haut d'un bloc quand votre corps ne vous permet pas de plier la jambe ou le bras pour faire un rétablissement. Et que dire de la chute ?! Voici donc quelques photos de ce groupe qui force le respect rencontré à Franchard Isatis.

Après notre rencontre, la petite troupe s'est rendue à la salle d'escalade Karma pour une séance de sensibilisation des valides qui pouvaient s'essayer à la grimpe d'une main ou les yeux bandés. Au passage, quelques uns de nos handi-grimpeurs vous ont ouverts de nouveaux blocs dans la salle avec l'aide de Jacky ! Merci à eux !


Ils étaient une trentaine de grimpeurs pas tout à fait comme les autres à visiter notre forêt pendant 4 jours
Ils étaient une trentaine de grimpeurs pas tout à fait comme les autres à visiter notre forêt pendant 4 jours


Grimper en bloc naturel avec une prothèse de jambe, ou c'est possible !
Grimper en bloc naturel avec une prothèse de jambe, ou c'est possible !
 
Grimper sur le circuit rouge en étant non voyant, oui c'est possible !



Le groupe :

Ronnie Dickson (US)
Graciela Dickson (US)
Andrew Chao (US)
James Scheri (US)
Kareemah Batts (US)
Maureen Beck (US)
Brian Beck (US)
Philip Kaminski (US)
Kristina Ericson (US)
Jasmine Raskas (US)
Shawn Sturges (US)
Adam Payne (US)
Jillian Bukoski (US)
Jennifer Gold (US)
Jake Sanchez +2 (US)
Colin Torpey (US)
Abbey Lefkove (US)
Bill Casson (US)
Stephanie Chen (US)
Kirsten Martin (de Suisse)
Kyle Douglas (de Suisse)
Koba Kobayashi (Japon)
Tamiko Kimoto (Japon)
Naoya Suzuki (Japon)
Pablo Blanco Barrios (Espagne)
Simone Salvagin (Italie )
Alessandro Biggi (Italie)
Melinda Vigh (Hongrie )
Maliha Khusrawy (France) Rene-Paul Eustache (France)
 

René-Paul, pourquoi ce rassemblement ?

"J’avais depuis longtemps en tête l’envie de rencontrer d’autres grimpeurs amputés bras, mais très vite l’idée d’un rassemblement ouvert à tous les grimpeurs handicapés, quel que soit leur niveau d’escalade, s’est imposée à moi.
Alors que nous sommes si peu nombreux et dispersés de part le monde, trop d’entre nous sont en effet aujourd’hui exclus des compétitions pour diverses raisons.
L’évènement de Bercy a été l’occasion rêvée de pouvoir rassembler des grimpeurs venus du monde entier. Je m’en suis ouvert à Ronnie Dickson qui avait le même souhait que moi.
Ce rassemblement au cœur de la forêt magique de Fontainebleau nous a tous motivés et galvanisés. Nous avons tous pu apprécier et applaudir nos exploits respectifs. Parfois nous nous sommes dépassés, et surtout nous nous sommes entraidés. De tous ces moments passés ensemble sont nés de vrais liens forts et solides, pareils aux blocs rocheux de la forêt.
Nous pensions partager entre handicapés et nous avons finalement vécu une expérience humaine et fraternelle inoubliable.
Tout cela a été rendu possible grâce aux bonne volontés des participants. Je remercie chaleureusement Pierre Boisson pour l’hébergement, Maliha (une collègue) qui a donné de son temps sans compter, et enfin Jacky Godoffe qui nous a donné une leçon d’ouverture de blocs à Karma, et nous accompagné en forêt."

Grégoire Clouzeau

Auteur & Photographe

Passionné de nature et de sport, je participe à la rédaction de plusieurs magazines et portails d'information

Engagé dans la préservation des sites naturels, je partage ici certaines mes connaissances sur le Pays de Fontainebleau en les illustrant de mes observations photographiques.

3 commentaires:

  1. Dis donc Greg Clouzeau, tes photos sont vachement belles, je suis curieux de savoir ce que tu as comme appareil photaze car je dois changer le mien, j'ai un GH2 et un Pentax mais suis pret a passer du coté obscur Canikon vu les couleurs et la dynamique.

    A te lire. Merci d'avance, ton admirateur secret

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour l'admirateur
      Je bosse en Canon comme indiqué dans divers articles de mon site Www.gregclouzeau.com et comme tu n'es pas le seul à poser la question, je prépare un article sur le sujet. Maintenant disons que si j'avais les moyens je changerai peut être de marque... Question piqué d'image c'est surtout le choix d'objectifs un peu haut de gamme. Pour les couleurs c'est compliqué car l'écran sur lequel tu regardes les images peu aussi jouer un rôle mais globalement d'une marque à l'autre les variations sont négligeable à mon goût sauf exception. Plus de détails bientôt ou par mail. Merci

      Supprimer
  2. Merci Greg, c'est la marque des grands d'avoir la gentillesse de répondre aux modestes padawans. Nous attendons ton article donc avec l'impatience et la curiosité d'un enfant espérant un cadeau de noel ou d'anniversaire. Bon d'accord j'exagère un peu mais ce sera surement intéressant. Merci pour toutes des photos de bleau qui nous font baver.

    RépondreSupprimer