jeudi 28 mars 2019

La mésange bleue à la ville comme à la forêt

La mésange bleue (Cyanistes caeruleus)
La mésange bleue (Cyanistes caeruleus) compte parmi les 20 oiseaux les plus fréquents dans nos jardins mais elle est aussi très à son aise en forêt de Fontainebleau. Comme je ne suis ni photographe animalier, ni naturaliste, et que j'ai peu de temps à consacré à ce type de prises de vue, il y a bien longtemps que je n'ai pas publié de billet sur les espèces les plus communes de la forêt. Avec le printemps, les mésanges s'activent à la préparation des nids. Voici quelques images et rappels sur ce très bel oiseau.

La mésange bleue fait partie des passereaux facilement reconnaissable à sa livrée jaune et bleue. Sa gorge est noire, et sa tête blanche porte un bonnet bleu. On distingue le mâle et la femelle uniquement par les couleurs plus ternes et les dessins moins marqués du plumage de la femelle. Lorsque la mésange pousse son cri, on dit qu’elle zinzinule ! Celui-ci devient strident lorsqu’elle prévient ses proches d’un danger ou qu’elle cherche à effrayer d’autres oiseaux. Très présente en Europe et Afrique du nord, elle ne craint pas la proximité des hommes et c'est finalement au cœur des forêt les plus denses et sombres qu'on la voit le moins.

La mésange bleue (Cyanistes caeruleus)
La mésange bleue (Cyanistes caeruleus)


La mésange bleue (Cyanistes caeruleus)
La mésange bleue (Cyanistes caeruleus)
Grande insectivore, acrobate remarquable, elle dévore quantité de larves d’insectes, de chenilles et d'araignées. Elle n'hésite pas à s'attaquer aux chenilles processionnaires même si ce n'est pas son aliment préféré.Son milieu d’origine est la forêt de chênes où les ornithologues ont remarqué qu'elles avaient synchronisé leur reproduction avec le cycle d’abondance des chenilles se nourrissant du feuillage des chênes. Elle vit dans les cavités des arbres et même des rochers et il n'est pas rare d'en croiser des nids en plein milieu de certains blocs d'escalade de la forêt de Fontainebleau et des Trois Pignons.

La mésange bleue se reproduit d’avril à juillet. Le nid est constitué d’un mélange de mousses et d’herbes sèches recouvertes par des brindilles, des plumes ou des poils. Pendant les 14 jours de la couvée des œufs, le mâle nourrit la femelle. Ensuite, le couple se relaie pour trouver de la nourriture pour toute la famille qui dépasse souvent la dizaine d’oisillons.
Pour tout savoir de la mésange bleue, lisez Oiseau.net

0 commentaires:

Publier un commentaire

Bonjour,
Merci de l'intérêt que vous avez porté à cette publication. Votre commentaire sera adressé à Greg Clouzeau pour vérification avant sa mise en ligne.