mercredi 3 juin 2020

Connaissez-vous les canaux de la Mare aux Evées, la venise verte Fontainebleau ?

J'ai publié plusieurs articles et images des mares de la forêt de Fontainebleau. La Mare aux Evées, située au nord de la forêt est sans doute l'une des plus étonnantes de par sa construction bordée d'une véritable toile d'araignée de canaux de drainage. En effet, cette mare est 100% artificielle ! En période de forte chaleur, elle offre aux visiteurs une belle promenade facile sur terrain plat, ombragé et frais autour de ses canaux qui s'enflamment à l'heure dorée et à l'automne. Retour en images sur ce lieu d'exception  qui est aussi un des rares sentiers aménagés par l'ONF pour les personnes à mobilité réduite.



Canaux de la mare aux Evées à l'heure dorée, Forêt de Fontainebleau
Canaux de la mare aux Evées à l'heure dorée, Forêt de Fontainebleau
La Mare aux Evées occupe le fond d’une cuvette argileuse et imperméable de plusieurs mètres d'épaisseur. Son nom proviendrait de "œuvée", un lieu où les oiseaux et les serpents déposaient leurs œufs. En fait, ce secteur de la forêt était autrefois un vaste marécage propice aux maladies et où il était difficile de circuler et chasser. Il faut pourtant attendre le règne de Louis Philippe pour que de grands travaux soient entrepris pour assainir ce canton à partir de 1833. Plus de 20 km de fossés furent creusés rayonnant autour du bassin central de 12 000 m3 (30 à 40 m de diamètre) d’après les plans d’Achille Marier de Bois d’Hyver. Les talus furent plantés de chênes pédonculés mais aussi de divers chênes américains, de sapins, d’épicéas et surtout de très beaux cyprès chauves (Taxodium distichum). D'ailleurs, une réserve botanique était envisagée sur le plan de 1835. L’ensemble des travaux durèrent plus de 9 années.





Canaux de la mare aux Evées à l'heure dorée, Forêt de Fontainebleau

Canaux de la mare aux Evées à l'heure dorée, Forêt de Fontainebleau

Canaux de la mare aux Evées à l'heure dorée, Forêt de Fontainebleau


Dans son «Dictionnaire de la Forêt de Fontainebleau» (1903, p. 497) l'historien Félix HERBET fait référence à la carte représentant le "Plan d'assainissement de la Mare aux Évées" élaboré par Achille MARRIER de BOIS D'HYVER alors qu'il était Inspecteur des forêts de la Couronne et dressée en 1835 par HARDY, Garde-Chef. Voici une transcription du texte accompagnant ce plan, tel que l'a rédigé son auteur (majuscules aléatoires incluses).

« Dans son état primitif, la Mare aux Évées contenait 15 hectares 54 ares, couverts pendant plus de six mois de l'année d'une Eau stagnante dont la profondeur moyenne a été évaluée à 25 centimètres et qui présentait 38 850 mètres cubes. Pour placer cette masse d'eau, à laquelle il n'y avait pas possibilité de donner écoulement, il a été ouvert 20 060 mètres linéaires de fossés dont le vide est de 48 603 mètres cubes et creusé un Bassin central cubant 11 874 mètres 75 c. Par conséquent ces fouilles qui permettent aux plus grandes eaux de se placer et qui offrent même une capacité de 21627 mètres 83 centimètres cubes de plus que dans l'état primitif, donnent l'assurance que le sol assaini ne sera jamais inondé et que les plantations exécutées sur les Routes et Banquettes croîtront avec la plus grande vigueur. Ces plantations ont été opérées en essences de Bois aimant les lieux frais, et entre elles on a établi des semis de Glands et de Faînes de manière que si l'expérience prouve que le sol est assez desséché pour le Chêne et le Hêtre il y aura possibilité d'avoir une Futaie de ces deux Bois précieux dans un endroit qui n'était qu'un Marais stérile.
Les 20 060 mètres linéaires de fossés qui ont rendu 15 hectares à la culture forestière ont coûté 15 926 f 93c. La fouille du Bassin central servant de récipient aux eaux des Fossés et qui forme une intarissable pièce d'eau, chose dont on avait jusqu'alors été privée dans la Forêt a coûté 15 487 f 90c. La Dépense totale de l'Opération est donc, de 31 414 f 83 c.».

Canaux de la mare aux Evées au Printemps, Forêt de Fontainebleau
Canaux de la mare aux Evées au Printemps, Forêt de Fontainebleau


Entouré des restes des hêtraies et de gros chênes remarquables, vous pouvez apercevoir et entendre les pics vert, noir, et épeiche. Un cohorte d' oiseaux viennent s'abreuver lors de moment de tranquillité. Le héron passe de temps en temps le matin de bonne heure. Les canards cols verts ne sont pas en reste. Ce milieu forestier et humide abrite aussi crapauds communs, grenouilles rousses, tritons, couleuvres... et de nombreuses libellules et demoiselles et autres insectes. On y croise aussi la grande faune sauvage en soirée, quelques ragondins et d'autres espèces plus insolites parfois abandonnées par les visiteurs comme la tortue de Floride.



Canaux de la mare aux Evées à l'automne, Forêt de Fontainebleau
Canaux de la mare aux Evées à l'automne, Forêt de Fontainebleau






Le niveau de la mare et de ses canaux est très inconstant. Dans les années 20, elle était presque à sec, en 1980 l’eau débordait des fossés. Ils étaient à leur plus haut niveau depuis des années lors des inondations de juin 2016. Pour éviter leur comblement, les fossés ont été curés à plusieurs reprises. Depuis 1979, le Syndicat intercommunal du ru de la Mare aux Evées poursuit l'aménagement et de l'entretien des 48 kilomètres de berges des canaux et du ru qui traverse six communes alentour (Chailly-en-Bière, Dammarie-les-Lys, Fontainebleau, La Rochette, Perthes-en-Gâtinais, Villiers-en-Bière) pour terminer sa course sur le territoire de Boissise-le-Roi, où il se jette dans la Seine par l'étang de la prairie Malécot (ENS). Selon des témoignages de Chaillotins, on employait même des prisonniers de la maison pénitentiaire de Melun aux travaux de nettoyage des fossés et ouvrages forestiers.


Ambiance Marais Poitevin sur les canaux de la Mare aux Evées




Il existe dans le même secteur d'autres mares artificielles dont certaines présentent un bel ilot central souvent planté de ces fameux cyprès chauves. C'est le cas de la Mare aux cerfs de l'autre côté de la Route Ronde, ou, plus près, le long de la route de Marchais Artois, de la mare à Baugé du nom d’un propriétaire terrien de Chailly (PF n° 844).




Ambiance Maré Poitevin sur les canaux de la Mare aux Evées

Ambiance Maré Poitevin sur les canaux de la Mare aux Evées

Ambiance Maré Poitevin sur les canaux de la Mare aux Evées






Aujourd'hui, certes, le paysage que l'on avait coutume de voir s'est considérablement modifié, mais les grands animaux vont trouver ici un abreuvoir assuré en permanence, d'accès facile et abondamment fourni. Au par avant, le réseau de canaux et le Ru, dit de la Mare aux Evées, avaient bénéficié d'indispensables opérations préalables de nettoiement comme la remise en état des ponceaux dont la plupart étaient bouchés ou effondrés, bloquant ainsi la circulation des eaux, la faible dénivellation du sol ne facilitant pas leur écoulement.



Ambiance Maré Poitevin sur les canaux de la Mare aux Evées

Ambiance Maré Poitevin sur les canaux de la Mare aux Evées

Ambiance Maré Poitevin sur les canaux de la Mare aux Evées


0 commentaires:

Publier un commentaire

Bonjour,
Merci de l'intérêt que vous avez porté à cette publication. Votre commentaire sera adressé à Greg Clouzeau pour vérification avant sa mise en ligne.