mardi 21 mai 2019

Ma participation au concours « MA FORÊT FONTAINEBLEAU EN PHOTO » 2019

Comme l'an dernier, l’association Fontainebleau Mission Patrimoine Mondial organise dans le cadre de la démarche visant à proposer l’inscription de la forêt de Fontainebleau au patrimoine mondial de l’Unesco, un concours de photographie pour les photographes amateurs. Je ne suis pas fan de concours et notamment de ceux qui permettent aux collectivités et autres de se constituer une banque d'images gratuites et "libre de droits". Mais bon, ce concours  "est organisé dans le but de sensibiliser le plus grand nombre à la beauté des paysages de la forêt domaniale de Fontainebleau ainsi qu’à ses multiples facettes. Les concurrents adultes, jeunes et juniors candidatent dans 5 thématiques distinctes (faune et flore, paysage, macro et proxy, patrimoine, et loisirs) reflétant les différents visages de cette forêt d’exception". Une démarche intéressante et qui nous offre l'occasion de présenter à un public plus important quelques uns des trésors de cette forêt. J'ai donc tenté l'aventure.

Si j'ai été recalé l'an dernier,  (sans doute un bug dans l'organisation mais pas forcément informatique), cette année mes 5 images ont été retenues pour le vote du prix spécial du public par un jury composé d’élus municipaux de Fontainebleau, de photographes professionnels, d’agents de la mairie de Fontainebleau et de membres du comité scientifique pour l’inscription de la forêt de Fontainebleau au patrimoine mondial de l’Unesco. Les lauréats qui auront obtenu le plus grand nombre de votes sur internet dans chacune des catégories se verront attribuer le Prix spécial du public.


Pour cette deuxième édition, j'ai donc proposé les cinq images suivantes. Vous pouvez voter pour elles  mais aussi très librement pour les remarquables images des autres participants ! C'est sur le site de la ville de Fontainebleau.


Mise à jour du 08/07/2019.
Si aucune de ces images n'a remporté les suffrages du vote du public (un peu moins de 1900 votants), ma photographie des oisillons et celle d'escalade ont toutes deux remporté un prix du Jury. Le premier prix dans la catégorie Ma forêt refuge de la faune et la flore, la seconde, le deuxième prix dans la catégorie Sports et loisirs. Un grand merci donc aux membres du jury et les partenaires du concours pour ces récompenses !
N°109
Au creux des rochers
Chaque année, le Printemps est l'occasion pour bon nombre d'oiseaux de nicher au creux des blocs d'escalade. Après la couvaison, ces oisillons affamés ne peuvent survivre que si leurs parents multiplient les nourrissages et pour ce faire, ils ne doivent pas être dérangés. Amis grimpeurs, passez votre chemin. Chaque année, sur des circuits d'escalade très populaires et fréquentés, vous trouverez des nids plus où moins profondément cachés. Mettez en place une signalisation provisoire et éloignez-vous !
Ce type d'images (dit "au nid")  est de plus en plus rare dans les concours. Elles en ont même été parfois exclues car certains photographes sont loin d'être respectueux de la nature et sont prêts à tout pour réussir Ze photo qui a détruire le nid pour qu'aucun concurrent ne puisse faire la même image ! Je ne parle même pas des images où les animaux sont manipulés ou torturés pour réaliser un cliché aussi sensationnel que trompeur. Lisez donc cet article à propos d'une polémique qui a fait beaucoup de bruit en 2015 lors d'un très prestigieux concours…


N°215
Sale temps sur la forêt
Ce paysage chaotique aux rochers blancs et décapés est le résultat d'un incendie comme je l'évoquais ici et permet de s'interroger sur la valeur patrimoniale d'un paysage au fil des siècles ! La bêtise des uns (un feu de bivouac mal éteint en juin 2017) a révélé ici un paysage plus conforme à celui du milieu du XIXe et un peu plus loin, l'ampleur d'un massacre passé  ! Un paradoxe temporel sur l'appréciation de la qualité paysagère de Fontainebleau. Mises à nues, ces petites carrières au cœur de la forêt, sont redevenues ce vaste champ de ruines qui avait suscité tant d'émois entre 1830 et 1880 et qui aujourd'hui fait  parti de notre patrimoine historique que l'on tente de sauvegarder et remettre en valeur.

N°306
Déshydratation lichénique
Cette image est celle d'un lichen (Lassalia pustulata) très moche mais qui a un super pouvoir dont j'ai parlé très récemment.
 
N°407
Sous les pavés, la plage
Notre forêt abrite de superbes abris de pierres réalisés par les carriers pour diverses raison et qui aujourd'hui, constitue un patrimoine historique fragile.  

N°509
Douces carresses

Ai-je besoin de commenter cette image d'escalade à Bleau et ces superbes bossettes ? Bleau est une destination internationale pour les grimpeurs tant du fait du nombre de rochers que de la qualité du rocher, le grès, une roche au touché unique et d'une finesse incomparable.


0 commentaires:

Publier un commentaire

Bonjour,
Merci de l'intérêt que vous avez porté à cette publication. Votre commentaire sera adressé à Greg Clouzeau pour vérification avant sa mise en ligne.